28/01/2015 10:16 GMT+7 Email Print Like 0

Statues de culte du peuple vietnamien

Pour le peuple vietnamien, les statues utilisées dans les rituels cultuels jouent un rôle important dans la vie religieuse. La collection de statues de culte du Musée des Beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville reflète en partie cette fonction culturelle unique.
Les Vietnamiens considèrent que leurs ancêtres sont sacrés, et qu’ils sont encore parmi les vivants. Bien qu'ils soient décédés et vivent dans un monde différent, ils regardent toujours et suivent de près chaque étape de leur descendants, et sont prêts à les aider lorsqu’ils ont des problèmes. Bien sûr, les ancêtres sont heureux quand leurs descendants obtiennent des succès dans la vie. En outre, les ancêtres peuvent conseiller leurs enfants sur ce qu'ils doivent faire et sur ce qu'ils ne doivent pas faire. On peut dire que ce point de vue joue un rôle extrêmement important dans la vie spirituelle des Vietnamiens.

Leurs rituels de culte sont aussi liés à l’adage « lorsque l'on boit de l’eau, il faut penser à sa source », transmis de génération en génération. Ainsi, les enfants expriment leur gratitude envers leurs parents et ancêtres, envers les génies qui ont apporté beau temps, récoltes abondantes et vie prospère, envers les rois du pays et héros nationaux qui ont su défendre et construire la Patrie.
 

            Statue de Guangong, du 19e siècle.


            Statue de Tiêu Diên, du 19e siècle.


            Statue de Mahakassapa, du19e siècle.


            Statue de Yama (roi de l’Enfer), du19e siècle.


            Statue de Guan Yin, du 19e siècle.


            Statue Wuxing, du19e siècle.


            Statue d’un mandarin militaire, du 19e siècle.


            Un ensemble de statues de Bouddha des Khmer du Nam Bô, du 19e siècle.


            L'espace pour les statues de culte au Musée des Beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville.

Chacune des 54 ethnies vietnamiennes a des rituels pour adorer les génies du foyer, du village, des montagnes et des forêts. Dans chaque zone rurale, il y a toujours un temple dédié au génie tutélaire du village qui protège les habitants locaux contre les envahisseurs et les calamités naturelles.

Ceux qui pratiquent le bouddhisme affichent toujours des statues bouddhistes sur l'autel de leur maison, dont celles du Bodhisattva Kuan-Yin et de Sakyamuni sont toujours placées dans la position la plus élevée.

Dans la collection de statues de culte du Musée des Beaux-arts de Hô Chi Minh Ville, on peut voir des statues bouddhistes pour les pagodes, des statues de génies tutélaires pour les temples, des statues folkloriques comme génies de la Terre, du Foyer, de la Montagne…

Les artisans ont sculpté des statues en bois diversifiée en termes de taille, de forme et de motifs différentes selon les régions et les ethnies. Les statues bouddhistes des Khmers du Sud du Vietnam reflètent tous les événements de la vie de Bouddha, tels que anniversaire, formation religieuse, ascétisme extrême, méditation, entrée au Nirvana...  
Texte: Nguyên Vu  Thành Dat- Photos: Lê Minh