12/01/2016 10:06 GMT+7 Email Print Like 0

«Oeil magique» pour les malvoyants

Le gouvernement prendra en charge tous les frais du projet de production de lunettes intelligentes, un dispositif de guidage pour les malvoyants au Vietnam, suite à une décision du Premier ministre Nguyên Tân Dung.  C’est lors d’une rencontre organisée en septembre 2015 avec de jeunes scientifiques exemplaires du Vietnam,  que le chef du gouvernement a pris cette décision, après avoir écouté le docteur Nguyên Ba Hai, de l’Ecole normale supérieure de technique de Hô Chi Minh-Ville, lui présenter son projet de production à but non lucratif de lunettes intelligentes pour les malvoyants vietnamiens.  Un cadeau d’une grande signification pour les 1,2 million de malvoyants du pays, dont environ 300.000 aveugles.
Le labo du docteur Nguyên Ba Hai et de ses associés est niché dans la verdure de l’Ecole normale supérieure de technique de Hô Chi Minh-Ville. C’est là que lui et ses associés  ont mené des recherches et produit des milliers de lunettes intelligentes offertes aux aveugles de plusieurs provinces telles que Phu Yên, Binh Dinh, Long An … 

 Nguyên Ba Hai  a aussi été nommé «citoyen exemplaire de Ho Chi Minh-Ville » en 2012 et a figuré parmi l’un des dix « jeunes exemplaires du Vietnam » en 2014. Nguyên Ba Hai a à son actif cinq inventions mondialement reconnues. Il a aussi été nommé « citoyen exemplaire de Ho Chi Minh-Ville » en 2012 et a figuré parmi l’un des dix « jeunes exemplaires du Vietnam » en 2014.
Passionné de sciences depuis son enfance, c’est en voyant les aveugles mener  une vie quotidienne difficile qu’il s’est promis d’inventer un dispositif pour les aider. Cette idée ne l’a pas quittée lors de ses années d’études en Corée du Sud. Quand il a soutenu dans ce pays sa thèse de doctorat sur les robots biologiques, il est retourné au Vietnam pour réaliser son projet dénommé «Œil magique».

Il s’agit de lunettes intelligentes  capables  de voir  de loin des obstacles et  qui permettent aux aveugles de les éviter. Pour l’actuelle version de l «’œil magique », petite et légère, il a consacré plus de quatre années de recherche. La première version pesait près de 3 kg. La dernière, la 9e version, a  l’aspect de lunettes normales.

Ce produit a remporté le prix « Humanisme » du concours « Tech Show Robocon 2012 » et le premier prix de la Semaine d’inventions du Vietnam 2013.
 

Le docteur Nguyên Ba Hai et les versions de l’« œil magique ».  Photo: Thông Hai


Nguyên Ba Hai vérifie la réactivité  de l’« œil magique ».  Photo: Thông Hai


Nguyên Ba Hai et ses associés. Photo: Thông Hai


Le capteur de l’« œil magique ». Photo: Thông Hai


Les lunettes intelligentes du docteur Nguyên Ba Hai. Photo: Thông Hai

Ces lunettes intelligentes ont été testées par deux aveugles vivant à Ho Chi Minh-Ville: M. Quang Minh, qui vend des gâteaux dans le 10e arrondissement, et M. Le Giang, qui vend des tickets de loterie dans le district de Cu Chi. Les lunettes intelligentes du docteur Nguyên Ba Hai les aident à  se déplacer beaucoup plus facilement. Ils peuvent désormais gagner leur vie de façon plus confortable.

Plusieurs organisations vietnamiennes et étrangères ont proposé des milliards de dongs pour acheter la création du docteur Nguyên Ba Hai, sans succès.
Nguyên Ba Hai, né en 1983, est le chef du groupe de chercheurs sur les robots biologiques et directeur adjoint du centre de recyclage et de formation des ressources humaines pour le secteur des hautes technologies à l’Ecole normale supérieure de technique de Hô Chi Minh-Ville.

« Si je vends l’« œil magique » à des sociétés, elles les produiront et les vendront à des prix élevés pour gagner de gros bénéfices, et la plupart des malvoyants ne pourront les acquérir. C’est pour cela que je ne vends pas ma création », a-t-il confié. Puis, il a créé la société Kiên Binh Minh et appelé des sponsors et de généreux donateurs à coopérer avec lui dans la fabrication de ces lunettes intelligentes, qu’il compte offrir aux aveugles démunis./.


La première version. Photo d’archives


Nguyên Ba Hai expérimente la 2e version. Photo d’archives


La 9e version ressemble à des lunettes normales. Photo d’archives


Ces lunettes intelligentes facilitent  le déplacement des malvoyants.  Photo d’archives


Grâce à ces lunettes, M. Quang Minh peut facilement gagner sa vie. Photo: Thông Hai



Nguyên Ba Hai offre des lunettes intelligentes à des malvoyants. Photo d’archives


Nguyên Ba Hai lors d’une émission télévisée consacrée à son invention. Photo: Thông Hai
 
Texte : Nguyên Oanh – Photos : Thông Hai et archives