26/10/2018 17:42 GMT+7 Email Print Like 0

L'histoire des lampes à pétrole s'expose à l’Archevêché de Ho Chi Minh-Ville

Quand j’étais petite, je vivais avec ma grand-mère. J’allais avec elle au marché au petit matin, lorsqu’il faisait encore sombre, avec une lampe à pétrole à la main. Le faible éclairage de cette lampe à pétrole m’est revenu en mémoire lors de ma visite de l’exposition « Lampes à pétrole vietnamiennes ». 
Les 650 lampes à pétrole présentées dans la salle d’exposition de l’Archevêché de Ho Chi Minh-Ville retracent l’histoire de cet objet d’éclairage des Vietnamiens du 55e siècle av. J.-C. jusqu’aux années 1975.

Ces lampes à pétrole,  en terre cuite, en cuivre, en faïence, en bois, en verre…, proviennent de la collection personnelle du  prêtre Nguyên Huu Triet et de dix autres collectionneurs pasionnés. 



Exposition “Lampes à pétrole vietnamiennes” 


Des centaines de lampes à pétrole de différentes formes et matières sont  exposées 


Les lampes reflètent chacune une certaine période historique 


Un coin où sont disposées  des lampes marquées par des  influences culturelles vietnamienne et indienne ou européenne


L’exposition est organisée dans les locaux de l’Archevêché de la mégapole du Sud 

Selon Trinh Thi Hoa, ancienne directrice du musée d’Histoire du Vietnam, "le prêtre Triet et l’Archevêché de Ho Chi Minh-Ville ont apporté une part importante à la préservation et la mise en valeur des patrimoines culturels du pays, et ces lampes à pétrole sont des objets d'une valeur inestimable qui aident les jeunes à mieux comprendre comment vivait leurs ancêtres il y a des dizaines d’années voire des millénaires".

Au 5e siècle av. J.-C., les lampes étaient en terre cuite avec une mèche. Puis elles furent fabriquées en cuivre, et le socle avait différentes formes selon la classe sociale du propriétaire. Par exemple, chez les nobles, le socle était magnifiquement gravé, comprenait de beaux motifs reflétant la culture de l’époque.  A l’époque des dynasties des Ly, au 18e siècle, et des Trân, au 14e siècle, les lampes étaient en terre cuite avec de magnifiques motifs émaillés de toutes les couleurs. Leur forme était diversifiée.

Des lampes des  cultures d’Oc Eo (du 1er au 7e siècle), de Sa Huynh (de 1000 ans av J.-C. au 2e siècle), et d’autres mêlant des influences des cultures vietnamienne et indienne ou européenne sont également exposées. 



Une lampe à pétrole de bronze datée du 5e siècle au 1er  siècle av. J.-C.


Une lampe à pétrole en faïence datée des dynasties Ly et Tran aux 13e-14e siècles 


Des lampes à pétrole de la culture du Champa, du 13e au 18e siècles 


Une lampe à pétrole du Champa datée du 17e  siècle 


Une lampe des Khmers, datée du 18e au 20e siècles 


Des lampes à pétrole en faïence du Sud 


Des lampes émaillées ornées de divers motifs 


Une lampe à pétrole en faïence 


Les lampes en verre furent largement utilisées au 20e  siècle 


Une lampe à pétrole en faïence émaillée verte  de Biên Hoa, datée du 20e siècle 


Une lampe à pétrole avec un socle en faïence


Une lampe à pétrole avec une mèche extérieure de forme originale 


Magnifique socle d’une lampe à pétrole en faïence

« Ces lampes sont empreintes des caractéristiques culturelles de leur époque. Beaucoup dénotent un excellent sens esthétique qui prouve que les artisans avaient atteint un haut niveau de compétence il y a  des milliers d’années… », a confié Nguyên Ngoc Thao Uyen, étudiante de l’Ecole supérieure des Sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville. /.
Texte et photos : Nguyên Vu Thanh Dat