01/12/2017 09:55 GMT+7 Email Print Like 0

Les armes « song cu »

Les armes « song cu » (« deux ergots ») est une arme ancienne que peu de gens savent utiliser de nos jours. C’est une paire de couteau qui a la forme d’ergots de coq. 
Ces armes sont fabriquées à partir de fer et d’aluminium, et leur taille varie selon les dimensions des mains de l’utilisateur.

Autrefois, les chasseurs apportaient cette arme en forêt pour se défendre contre les animaux sauvages. Utiliser cette arme n’est pas facile. Elle exige une grande habileté  sous peine de se blesser.



Constitution des armes « song cu »


  Manière de prendre les « song cu »


Salut aux ancêtres avant de commencer à s’entraîner


Mouvement « liên hoa »


Position «binh hac thu »


Position “Binh hac thu » exécutée avec les Song cu 


Mouvement de la position « son da triêu luu »


Position « lac ma câu »


Une arme réservée aux attaques de la partie supérieure du corps et l’autre réservée à l’auto-défense


Tournoiement des armes « song cu »


Un mouvement de la position « tam xich tram »


 Faire tourner les « song cu » nécessite de l’expérience sous peine de se blesser.


Les  « song cu » permettent de bien se défendre et de réagir instantanément.

Ta Anh Dung, un maître d’art martial handicapé, s’entraîne avec des « song cu » depuis l’âge de 18 ans. Il a aussi appris à d’autres handicapés à utiliser ces armes, comme un sport pour améliorer leur dextérité et leur santé. Ta Anh Dung et ses disciples s’entraînent tous les matins au parc Tao Dàn, dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville./.
 
Texte : Son Nghia – Photos : Nguyên Luân
Articles Déjà publiés