10/06/2016 09:43 GMT+7 Email Print Like 0

Le métier de poterie à Kim Lan reprend son essor

Grâce à l'abondance locale de l'argile et à l'application de nouvelles technologies pour la fabrication de la poterie, les villageois de Kim Lan, commune de district de Gia Lâm, Hanoi ont développé leur métier traditionnel avec divers produits qui ont une position solide sur le marché.
Auparavant, les villageois de Kim Lan ont utilisé les fours traditionnels pour cuire la poterie qui a utilisé une grande quantité d'énergie, affectant gravement la santé de habitants et enfants locaux et provoquant la pollution de l'environnement. Avec ce type de four, les habitants ont dû broyer du charbon avant de le mélanger avec des résidus de charbon, du sol et de l'eau et façonner le mélange en pièces rondes qui ont été placés sur les murs pour sécher. Des produits et des morceaux de charbon céramiques brutes ont ensuite été placés dans le four et cuits au four pendant plusieurs jours.

Bien que conscient des inconvénients du four traditionnel, les habitants manquaient de capitaux à investir dans les nouvelles technologies. Voyant les difficultés auxquelles les habitants sont confrontés, l'ambassade du Danemark au Vietnam en coordination avec le ministère du Commerce et de l'Industrie a investi 6,5 millions de dollars du programme «Investissement vert» dans l'industrie locale. L'ambassade du Danemark a donné 50% du capital aux ménages de Kim Lan pour accroître la production et de passer à la cuisson de la poterie en utilisant un procédé industriel.

 

Outre la cuisson à gaz, toutes les étapes de la production des objets de faience du village Kim Lan
se réalisent à la main. 



La poterie délicate exige beaucoup de temps et d'efforts des artisans afin qu'elle soit vendue  à un prix plus élevé
que celle qui es  faite dans des moules.



Façonnage des pots pour arbres bonsaï.


Modeler des motifs sur une jarre d’alcool de riz


Les sections locales de Kim Lan font principalement la poterie de ménage, comme des bols,
des grands vases et des pots. En image: Les produits crus sont prêts à être émaillée.



Carreaux de fabrication, un produit principal à Kim Lan


 
La commune ne dispose que de 100 ménages utilisent encore la méthode traditionnelle dans la cuisson de la poterie


Produits de poterie sont partout à Kim Lan


L'utilisation du charbon dans la cuisson de la poterie est non seulement économiquement un mauvais choix,
mais provoque aussi la pollution environnementale.



Il faut deux jours pour terminer un lot de poteries si les habitants utilisent le gaz pour la cuisson.


Des vases, pots et jarres d’alcool sont les principaux produits fabriqués par les habitants de Kim Lan.


Des carrelages et tuiles de poterie de Kim Lan sont vendus dans les provinces centrales de Quang Ngai et Quang Tri.


Grâce à l'application de nouvelles technologies, les produits de la poterie à Kim Lan sont très concurrentiels
et ont une position solide sur le marché

Nguyên Van Lan, un local qui bénéficie du programme, a déclaré: «Ma famille a reçu plus de 100 millions de dong du projet pour acheter un four qui utilise le gaz qui a d'abord une plus grande efficacité économique que le four traditionnel ». Pour les fours fonctionnant au charbon, il faut six jours pour faire cuire la poterie, y compris un jour et demi pour placer la poterie brute et des morceaux de charbon dans le four, quatre jours pour la cuisson, et un jour d'attente pour le four refroidir. Avec les nouveaux fours, il ne faut que deux jours pour terminer le même processus.

Aujourd'hui, la plupart des ménages de la commune se sont déplacés à la cuisson de la poterie en utilisant du gaz. Il y a cinq ans, la commune avait 1.000 ménages utilisant des fours traditionnels, le nombre a diminué à moins de 100.

L'application de cette nouvelle technologie a permis d’économiser l'énergie, l'augmentation de la compétitivité de la poterie locale dans le marché et l'amélioration du cadre de vie. Tous servent de motivation pour les habitants qui développent davantage l'artisanat traditionnel./.
Texte: Quynh Anh – Photots: Công Dat