28/08/2017 14:38 GMT+7 Email Print Like 0

Le chè sen - quintessence de la gastronomie hanoïenne

Le chè sen (bouillon sucré aux graines de lotus) est un met populaire des Hanoïens à l’arrivée de l’été. Les gastronomes sont attirés par la saveur pure et fraîche de cette compote liquide sucrée.
C’est une spécialité simple, parfumée, délicieuse et économique conformément à toutes les couches sociales. En fait, on le trouve facilement au Vietnam les petits restaurants de chè (bouillons sucrés) ou des marchands ambulants qui vendent le chè dans les rues avec les petits tabourets. Dans la mémoire de nombreux vietnamiens, il est lié aux souvenirs de l’enfance hanoïenne malgré l’apparition d’autres chè venu des pays voisins comme ceux de khuc bach, de Thaïlande...

Nguyên Thi Thom, propriétaire d’un petit restaurant des chè depuis 40 ans dans la rue de Quan Thanh (Hanoï) a partagé la recette de chè sen : rincer d’abord des graines de lotus séchés puis les faire bouillir jusqu’à ce qu’ils deviennent tendres et verser enfin le sirop de sucre avant d’ajouter des haricots mungo ou d’agar-agar. Chaque cuisinier a son truc pour la préparation du chè sen en utilisant des ingrédients typiques.


Récolte des fruits composés de lotus constitués par le réceptacle floral charnu au mois d’août.


Lorsque les fleurs de lotus se sont fânées, on peut voir des fruits qui, après un certain temps
sont récoltés pour les graines
.


La récolte des fruits de lotus.


Des graines de lotus-ingrédient principal de chè sen.


Un petit restaurant connu de chè où l’on peut goûter le chè sen No 146, rue Quan Thanh (Hanoï).


Ce plat délicieux est considéré comme un remède tonique, tranquillisant et particulièrement efficace
contre l’insomnie et la chaleur étoufante de l’été
.

Le chè sen - finesse de la gastronomie des Hanoïens, ce plat délicieux est considéré comme un remède tonique, tranquillisant et particulièrement efficace contre l’insomnie et la chaleur étouffante de l’été./.

Texte : Ngân Hà – Photos : Tât Son