26/07/2020 09:01 GMT+7 Email Print Like 0

L’ASEAN développe le commerce maritime

La Mer Orientale se trouve sur la voie maritime reliant le Pacifique, l’Océan indien, l’Europe, l’Asie, le Moyen-Orient, l’Asie. Faisant partie de l’axe  maritime reliant le Pacifique à l’Océan indien, la Mer Orientale joue un rôle extrêmement important du commerce maritime de l’Asean et de tout le monde. Profitant de cela, les nations de l’Asie du Sud-Est  ont  pu fortement développer leur système de ports maritimes et de navires et leur économie.
En juin 2019,  la flottille du Vietnam  comptait 1.568 navires, d’une capacité totale estimée à 4,8 millions de GT, d’un port en lourd  total estimé à 7,8 millions de DWT. Elle se classe 4e dans la région et 30e du monde.
(Statistiques du Conseil du commerce  et du développement de l’ONU (UNCTAD)
Vietnam, Thaïlande, Philippines, Malaisie, Cambodge, Singapour, Indonésie et Brunei sont des nations de l’ASEAN riveraine de la Mer Orientale, et le Vietnam est le 1er pays de la région ayant créé un système d’alarme maritime au service du commerce maritime. Selon le Département maritime du Vietnam, le pays compte 272 ports et   92,2 km de jetées,  d’une capacité annuelle de plus de 550 millions de tonnes.

Le fonctionnement des  ports maritimes est relié à de grands centres ou zones économiques du pays.  Ils existent déjà de grands ports   jouant  le rôle de locomotive de toute une région économique et de ses activités d’import-export: par exemple, les ports maritimes de Quang Ninh et de Hai Phong sont liés à la zone économique clé du Nord, ceux de Thua Thiên-Hue, Da Nang, Dung Quat et Quy Nhon  à la zone économique clé du Centre, les ports maritimes de Cân Tho, An Giang sont au cœur de l'activité de la Zone économique clé du delta du Mékong.


Le port de Cat Lai, sur la rivière Dông Nai (Sud)  est l’un des ports clés du système  portuaire de Hô Chi Minh-Ville, relevant de la compagnie générale de Tân Cang-Sai Gon. Le port de Cat Lai est le plus grand et plus moderne port international de conteneurs du Vietnam, figurant même sur la liste des 25 premiers ports du monde. Il concentre plus de 90% des conteneurs du Sud et près de la moitié de ceux du pays. Photo : Giang Son Dông


Déchargement de fret au port de Sai Gon. Photo : VI


Le port en  eau profonde Tân Cang- Cai Mep, province de Ba Ria- Vung Tau est entré en activité en mars 2011. C’est le port en eau profonde le plus grand du Vietnam. Photo : Doan Manh Duong : AVI
 

Déchargement de conteneurs au port Sai Gon. Photo : VI
 

Un paquebot au port de Preah Sihanouk (Cambodge). Photo : Xinhua/AVI

Certains ports maritimes ont été ou sont investis à l’échelle internationale tels que ceux de Ba Ria-Vung Tau ou Hai Phong qui jouent le rôle de port international et de chargement d’intermédiaire.

Les nations de l’ASEAN accélèrent le  développement de leur réseau de ports maritimes et de leurs flottilles. A la mi-2019, le Cambodge  a achevé son plan de construire un port à eau profonde dans la province de Kok Kong, l’une des quatre provinces côtières du pays. Le gouvernement indonésien accélère le rythme de construction du port maritime de Kijing, l’un de ses projets stratégiques, pour qu'il puisse entrer en activité fin 2020. Un autre port de Malaisie, celui de Tanjung Pelepas, situé dans l’Etat de Johor, est entrée en service en 2000 et se classe 19e mondial en terme de déchargement de conteneurs.

La voie de transport maritime internationale traversant la Mer Orientale est considérée comme la 2e plus fréquentée  du monde et le point le plus près de la voie ne s’écarte de l'archipel vietnamien de Con Dao que de 38 km. 

Chaque jour, environ 300 navires de marchandises empruntent  la Mer Orientale, dont 200 pétroliers  dont la moitié de plus de 5.000 tonnes. Plus de la moitié (55%) du  montant de marchandises exportées des nations d’Asie du Sud-Est et la totalité de celui du Vietnam sont acheminés via la Mer Orientale. /.


Un tiers du montant de  pétrole brut et plus de la moitié du gaz naturel liquéfié du monde sont transportés sur la Mer orientale, soit 15 fois plus que le montant   acheminé via le golfe de  Panama en Amérique centrale. Chaque année, 70% du volume de pétrole brut importé et environ 45% des marchandises importées du Japon  sont transportés via la Mer Orientale

(Agence américaine de l'énergie)

Texte : AVI – Photos : VI, Giang Son Dông, AVI et Xinhua