18/04/2019 10:40 GMT+7 Email Print Like 0

Exposition “Mon signe zodiacal – Cochon prospère”

Avec le désir de faire découvrir aux visiteurs une impressionnante collection de mignons "Cochons" à l'occasion du Nouvel An 2019, le Musée des femmes du Vietnam, en collaboration avec le magazine « Xưa & Nay » ("Autrefois et Aujourd’hui") et l'association du patrimoine, a organisé  l'exposition "Mon signe zodiacal - Cochon prospère" du collectionneur Duong Trung Quoc et de ses amis.
L’historien  Duong Trung Quoc possède une collection impressionnante de plus de 6.000 œuvres, souvenirs et outils en forme de cochon. Chacun est un souvenir ou une histoire lié à ses visites de travail ou à ses voyages dans différentes régions. 


Cette exposition sur le cochon a été organisée au Musée des Femmes du Vietnam.


L’exposition a donné de nouvelles expériences amusantes sur la collection des cochons à l’occasion du Nouvel An 2019 – l’Année du Cochon.


De nombreuses estampes populaires traditionnelles ont été présentées  aux visiteurs.


Les visiteurs ont été surpris d'admirer près de 2000 cochons de différentes matières.


Les visiteurs étrangers ont été très joyeux quand ils ont visité pour la première fois une exposition empreinte de cachet culturel des Vietnamiens.

Un enfant  étranger s’est vivement passionné avec des cochons en terre du village de la céramique de Bat Trang.

Duong Trung Quoc a partagé ses souvenirs sur les collections intitulée« le cochon qui court », « les cochons monstres », « deux ours arctiques », « les cochons populaires », « les cochons au Québec ».

Le cochon en terre  manifeste le mode de vie modeste et économe des Vietnamiens. Autrefois, les Viets fabriquaient des cochons en terre qui étaient ensuite exposés au soleil, et parfois cuits à petit feu, puis peints et décorés. Les cochons en terre de chaque région étaient de formes et tailles  différentes, mais la plupart étaient peints en rouge pour obtenir des faveurs. Ensuite, les gens découpaient souvent un petit espace sur la tirelire pour glisser des sous à l’intérieur.

Dans le passé, les enfants mettaient de côté durant toute l’année des sous dans ces cochons en terre, des étrennes modiques destinées au petit-déjeuner,  à l'achat de nouveaux habits, de jeux; mais aujourd’hui peu d’enfants le font encore. Actuellement, il est même devenu difficile de trouver des cochons en terre du fait de la production industrielle de cochons en plastique à bas prix avec des modèles variés.

L'exposition a présenté au public une variété de langages allant de la sculpture à la peinture, en passant par les arts appliqués, les produits-cadeaux... Au total une  collection de près de 2000 œuvres. En outre, les visiteurs ont pu admirer pour la première fois la collection de cochons en céramique de Nguyen Van Toan, et une peinture de Le Tri Dung des douze signes du zodiaque vietnamien sur un plateau en bois ancien, ainsi que des œuvres d'artisans du village des potiers de Bat Trang, des estampes populaires dont celle du célèbre peintre Bui Xuan Phai, présentée pour la première fois au public, représentant des cochons.


Les cochons en terre dorés du village de la céramique de Bat Trang à Hanoi












Collection de cochons de nombreuses matières, avec différentes faces expressives.

L’exposition a été un cadeau significatif offert par le Musée des Femmes du Vietnam aux visiteurs pendant les premiers jours du printemps de l’Année du cochon, avec comme souhaits que cela leur apporte  chance, santé et  prospérité à chaque famille à l’occasion du Nouvel An.

D’autre part, elle a contribué à diffuser le message qu'avec la passion et un certain regard, chacun peut trouver beaucoup de choses intéressantes à collectionner, dont celles considérées comme les plus anodines et banales de la vie quotidienne./.
Texte : Ngan Ha   -   Photo : Khanh Long
Articles Déjà publiés