18/06/2016 15:13 GMT+7 Email Print Like 0

Exportation de céramiques à Tân Phuoc Khanh

Avec leur mélange de beauté traditionnelle du Vietnam et de l’Occident, les produits céramiques du quartier de Tân Phuoc Khanh dans la cité municipale de Tân Uyên - berceau de la production de céramiques dans la province de Binh Duong -, sont très prisés sur le marché européen. Chaque mois, un atelier de poterie produit 10.000-20.000 produits à l’exportation.
La fabrication des céramiques est apparue dans cette région au 17e siècle. A cette époque, un commerçant chinois, en traversant la région, a découvert un type de terre blanche idéale pour la poterie. Il a décidé de rester sur place et a appris aux locaux à fabriquer des céramiques.

De nombreux ateliers de poterie se sont ouverts le long de la rivière Hô Dai. Dans les années 1930, on en comptait une dizaine à Tân Phuoc Khanh qui produisaient bols, assiettes, tasses, théière, pots de fleurs, chandeliers, vase, pot, statue, …


La barbotine est versée dans les moules.


Emaillage des poteries.


Décoration des poteries.


Céramiques brutes.


Tournage  artisanal.


Séchage des produits avant la cuisson.


Des moules de différents formes.


Les produits sont mis au four.


Four à gaz.


Examen des poteries après la cuisson.

Actuellement, les artisans de la région utilisent d’autres matières premières comme du kaolin de Bên Cat, de Thuân Giao, de Tân Uyên (Binh Duong) et de Dalat. Dans le premier temps, l’argile est exposée au soleil afin de retirer de l’alun puis elle est trempée dans l’eau deux fois. Ce mélange de poudre fine d'argile et d'eau se nomme barbotine. Un moule est utilisé pour définir l'extérieur de la forme. La barbotine est introduite dans le moule. Après une journée on retire le moule.

L’émaillage est confié à des travailleurs spécialisés. Dans l’atelier Van Phu, la plupart ont eu une dizaine d’années d’expérience. Trân Quang, 40 ans d’expérience, partage que le travailleur doit être habile notamment au cours des étapes de coupure et d’émaillage. Pendant la cuisson, il faut être capable de juger de la bonne température du four ainsi que du temps convenable à la cuisson. Le four à bois nécessitait de 3 à 5 jours de cuisson, le four à gaz permet de réduire considérablement le temps.

Les poteries produites  dans ce quartier sont exportées vers le marché européen. Elles ont été  présentées plusieurs fois lors d’expositions à l’étranger. De nombreuses compagnies de partenaires étrangers (Allemagne, Grande – Bretagne, Canada, Chine) ont ouvert des bureaux de représentation au Vietnam.

Dans ce berceau des céramiques de la province de Binh Duong, plusieurs maîtres-artisans ont consacré leur vie à ce métier artisanal. On peut citer Ta Quôc, Vuong Cân, Vuong Quyt, Vuong Hoà Hiêp,…qui ont créé de beaux émaux.
Particulièrement, Ly Ngoc Minh, artisan, fondateur du label poterie Minh Long, s’est vu décerner le titre de « Héros du travail dans la période du Renouveau » pour ses grandes contributions dans l’artisanat de Tân Phuoc Khanh./.





Les poteries de Tân Phuoc Khanh sont très prisées.


Chaque mois, un atelier de poterie produit 10.000-20.000 pièces pour l’exportation.
 
Texte : Nguyên Vu Thành Dat – Photos : Thông Hai