12/08/2021 08:10 GMT+7 Email Print Like 0

« Com cháy » aux fruits de mer

Le « Com cháy » est du riz cuit au fond de la casserole puis séché au soleil, avant d’être doré à l’huile. En parlant de ce plat, on pense toujours au « com cháy » de Ninh Binh. Mais lorsque vous voyagez à Hai Phong, vous saurez qu’il existe aussi du «com cháy» aux fruits de mer.
Le « com cháy » aux fruits de mer est un plat originaire de Hai Phong car cette ville a été dotée par la nature d’une source abondante de fruits de mer. Les gens ont utilisé le « com cháy » et des fruits de mer sautés pour créer un plat typique de la zone côtière.

Le « com cháy » doit supporter la chaleur du charbon de bois et pendant la cuisson, on garde une chaleur suffisante pour créer du riz brûlé d’épaisseur égale au fond du pot. Après séchage, le riz brûlé est frit dans une casserole d’huile jusqu’à ce qu’il devienne doré et croustillant. Le « com cháy » va être coupé en morceaux carrés puis servi avec des fruits de mer sautés.


Le « com cháy » aux fruits de mer est un plat originaire de Hai Phong. Photo: Thanh Giang/VNP

Adresse à goûter
Restaurant Ngon

18, rue Phan Bôi Châu
quartier de Cua Nam
,
arrondissement de Hoàn Kiêm, Hanoï.
Le cuisinier va choisir les fruits de mer les plus frais comme crevettes, crabes, calamars, ... puis les nettoyer. Les fruits vont être sautés avec des tomates et un assaisonnement de sauce de poisson. Les fruits de mer avec la douceur typique de la mer, mélangés au goût salé de la sauce de poisson et des épices, créeront une excellente sauce.

Ce plat doit répondre à quelques critères tels que : croustillant du « com cháy », goût délicieux des fruits de mer sautés. En mangeant, beaucoup de gens ont l’habitude de tenir chaque morceau de « com cháy » et de le tremper dans le bol des fruits de mer sauté, puis d’ajouter de la sauce au-dessus.


Le « com cháy » aux fruits de mer est classé parmi les 10 plats les plus délicieux de Hai Phong, que quiconque vient dans cette ville côtière devrait goûter une fois./.

Texte : Bich Vân, Photos : Thanh Giang, Traduction : Hà Vu