19/02/2015 00:30 GMT+7 Email Print Like 0

L'ancien village de Dông Ngac

L'ancien village de Dông Ngac est un des rares villages du delta du fleuve Rouge à avoir conservé intacts ses caractéristiques culturelles et architecturales,  malgré l'urbanisation rapide.

Situé à environ 10 km du centre-ville de Hanoi, au Nord du district de Tu Liêm, Dông Ngac est célèbre pour sa maison communale, ses maisons anciennes et ses maisons de culte séculaires.

 
Après avoir passé le portique d’entrée et emprunté une route pavée de briques, les visiteurs peuvent découvrir un espace paisible et pittoresque, à mille lieues - et pourtant si proche - de la bouillonnante capitale. La première destination incontournable est la maison communale, construite en 1653 et dédiée au culte  de trois génies : Thiên Thân ou Dôc Cuoc, Dia Thân (génie tutélaire du village) et Nhân Thân (un célèbre général). La maison communale est un lieu solennel où se tiennent les événements les plus importants du village. Il abrite un ensemble de tableaux de la dynastie des Lê (1427 - 1788) représentant les récoltes et la vie des habitants, et huit tableaux inspirés de plusieurs métiers : pêche, sylviculture, tissage, élevage, agriculture et artisanat. A noter aussi 20 stèles des  tiên si (docteurs) du village de la dynastie des Lê à celles des Nguyên.

Comme beaucoup d'autres villages du Vietnam, Dông Ngac connaît un bon rythme de développement. Cependant, il a réussi à conserver son patrimoine architectural, ses maisons anciennes au style architectural local ou de style français, sa pagode Tu Khanh et ses dizaines de maisons de culte des lignées Dô, Pham, Phan, Nguyên Hoàng...


Le village de Dông Ngac a gardé une partie de son patrimoine architecturale intact.


Le village est célèbre pour sa tradition d'amour pour les études. Il compte de nombreux tiên si (docteurs),
dont les noms sont gravés sur des stèles.


Le village compte des dizaines de maisons centenaires.


La maison de culte de la lignée Dô a environ 300 ans.


Vieille statue d'argile de plus de 300 ans dans la maison de culte de la lignée Dô.


"Ngac" est l'une des cinq voies de circulation du village.


Vac, la maison communale construite au 16e siècle.


L'enceinte de la maison communale Vac.


La porte de la maison communale Vac.


Un coin de la toiture de la maison communale Vac.


L’architecture ancienne est omniprésente dans le village.


La vie quotidienne des villageois.

La maison de la lignée Dô, considérée comme la 2e maison communale à honorer Dô Thê Giai, un haut fonctionnaire de la dynastie des Lê-Trinh (17e-18e siècles), renferme de nombreux objets de valeur tels que palanquin, gongs en bronze, sentences parallèles en caractères chinois, autels, deux grues de 2m de haut perchées sur des tortues et deux stèles. Ce lieu est tellement authentique que plusieurs scènes de films y ont été tournées.

A la fin d’une journée à la découverte du village, nous avons pu sentir que ces valeurs culturelles et architecturales avaient été volontairement conservées par les habitants comme un trésor à transmettre à leurs descendants./.
Article: Ngân Hà - Photos: Viêt Cuong