25/08/2016 10:34 GMT+7 Email Print Like 0

Hoàng Xuân Vinh et les coups de pistolet historiques

Le 7 août 2016 aux Jeux olympiques de Rio 2016 (Brésil), des millions de supporters vietnamiens ont éclaté de joie lorsque Hoàng Xuân Vinh, 41 ans, a battu le record olympique du tir au pistolet à 10 m et remporté la médaille d'or, la première du Vietnam à des Jeux olympiques. Trois jours plus tard, il a décroché l'argent au tir au pistolet à 50 m. Peu de gens savent qu’étant jeune, Hoàng Xuân Vinh a souffert  de myopie et d'insuffisance cardiaque.
Fierté nationale

« Durant la compétition, je me suis toujours orienté vers le pays et j’ai toujours senti des millions de Vietnamiens derrière moi. Au moment de tirer les derniers coups, je ne pensais pas à moi-même mais au drapeau national. L'esprit national était en moi, me pressant de me battre, de gagner », a confié  le colonel Hoàng Xuân Vinh après avoir remporté sa médaille d'or.


Avec 202,5 points, Hoàng Xuân Vinh a remporté la médaille d'or au tir au pistolet à air comprimé
à 10m aux JO de Rio 2016. Photo: EPA / VNA



Le moment où Hoàng Xuân Vinh a terminé le dernier tir pour remporter la médaille d'or. Photo: EPA / VNA


Hoàng Xuân Vinh (41 ans) sur le podium, entre le Brésilien Felipe Almeida Wu (gauche, médaille d'argent)
et le Chinois Pang Wei (médaille de bronze). Photo: AFP / VNA



Hoàng Xuân Vinh (41 ans) et le Brésilien Wu Felipe Almeida (24 ans) (à gauche). La victoire
de l’expérience et du calme sur la jeunesse, selon les spécialistes. Photo: EPA / VNA



Hoàng Xuân Vinh a aussi apporté au Vietnam, le 10 août, une médaille d'argent. Photo: AFP / VNA


Le 10 août, avec 191,3 points, Hoàng Xuân Vinh est médaillé d'argent au tir au  pistolet à 50m.
Photo: Xinhua / VNA

Peu après ce moment historique, le journal Euro Sport a commenté: « Hoàng Xuân Vinh a remporté la première médaille d'or olympique du Vietnam au tir au pistolet à 10 m hommes, battant le favori, le Brésilien Felipe Wu.»

CNN (US) a félicité Hoàng Xuân Vinh via Twitter: « Hoàng Xuân Vinh a remporté la première médaille d'or olympique du Vietnam au tir  au pistolet à air comprimé à 10m. »

Hoàng Xuân Vinh, qui a 3 jours plus tard remporté l'argent au  tir au pistolet à 50m, fut classé le 10 août 2016 dans le Top 4 des meilleurs athlètes des JO de Rio 2016. Les forums, les réseaux sociaux vietnamiens furent inondés de commentaires: «Hoàng Xuân Vinh, le Vietnam est fier de vous !»


Un garçon myope de santé fragile

Orphelin de mère à 3 ans et vivant pendant sa jeunesse dans des conditions familiales difficiles à Quang Tri, Hoàng Xuân Vinh a longtemps souffert d’une santé chancelante. À la fin de l’enseignement général, il mesurait 1m60 et était myope. À 18 ans, il a rejoint l'armée et a commencé à se familiariser avec le tir.

A 24 ans, il a remporté un premier trophée de tir militaire. Deux ans plus tard, il a décroché la médaille d'or en battant le record national au  pistolet à 10m, ce qui lui a permis d’intégrer l'équipe nationale de tir.


Images au Centre national de formation sportive avec le pistolet de Hoàng Xuân Vinh. Le pistolet est conçu par une firme de design suisse des armes à feu, la crosse de bois est coupée pour  adapter à sa main. Cette arme qui l'avait suivi à des Jeux Olympiques de Rio 2016 et a remporté les médailles olympiques précieuses:


Hoàng Xuân Vinh a partagé: « Atteindre la cible est simple, tout le monde peut le faire. Mais maîtriser l'art
du tir est un défi majeur, c’est plus une question de mental que de technique». Photo: Truong Van Vi



Hoàng Xuân Vinh vérifie son arme au Centre national de formation sportive. Photo: Truong Van Vi


Hoàng Xuân Vinh a taillé lui-même la crosse de son pistolet. Photo: Truong Van Vi


Trois mois avant les JO de Rio, l'équipe nationale de tir et Hoàng Xuân Vinh doivent s’entraîner assidument
au Centre national de formation sportive avec les pistolets sans balles. Photo: Truong Van Vi



Entraînement de Hoàng Xuân Vinh au tir au pistolet à 50m. Photo: Truong Van Vi


Entraînement de Hoàng Xuân Vinh au tir au pistolet à 10m. Photo: Truong Van Vi

A cette époque, Hoàng Xuân Vinh soufrait de myopie grave et d’insuffisance cardiaque, et avait l'intention de se retirer de l’équipe nationale. Cependant, avec la persévérance digne d’un soldat, il a surmonté ses faiblesses. Hoàng Xuân Vinh a une fois partagé avec des journalistes que les exercices étranges de son entraîneuse Nguyên Thi Nhung tels que se tenir immobile, ne pas parler pendant des heures, surmonter le manque de confiance en criant des slogans ont largement contribué à l'aider à surmonter ses faiblesses psychologiques.

Derrière les médailles, peu de gens savent que, pendant longtemps, Hoàng Xuân Vinh et ses coéquipiers ont dû s’entraîner avec des cibles en papier et avec un nombre de balles limité. Parfois même, ils soulevaient le pistolet sans tirer. L’archaïsme des infrastructures de tir (par exemple les cibles en papier) ont été des handicaps pour Hoàng Xuân Vinh et ses coéquipiers lors des compétitions internationales.

En plus, si les tireurs étrangers, lors de l'achat de nouvelles armes, ont une crosse faite à leur main, au Vietnam, le tireur doit la tailler lui-même !

Avant de se rendre à Rio, Hoàng Xuân Vinh et ses coéquipiers ont pu pratiquer dans un champ de tir moderne en Corée du Sud, grâce à l’entraîneuse Nguyên Thi Nhung et à l’expert Park Chung Gun.  Cela a contribué en partie à l'exploit de Hoàng Xuân Vinh aux JO de Rio.

Le parcours sportif de Hoàng Xuân Vinh est une suite de succès et de records battus, avec comme apothéose cette médaille d'or olympique. Le colonel Hoàng Xuân Vinh est entré dans la légende du sport national, et figure désormais en bonne place dans la liste des meilleurs sportifs vietnamiens du 21e siècle. /.


Le soir du 14 août 2016, Hoàng Xuân Vinh est arrivé à l'aéroport international de Nôï Bài. Des centaines de fans, des coéquipiers, des proches, l’attendent, dont le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme Nguyên Ngoc Thiên :
 

Les fans accueillent le héros avec des banderoles à l'aéroport international de Nôï Bài, 
le soir du 14 août 2016. Photo: Viêt Linh


Les fans accueillent le héros à l'aéroport international de Nôï Bài avec photos et fleurs,
le soir du 14 août 2016. Photo: Viêt Linh



Il est attendu par ses camarades de l'armée avec des fleurs. Photo: Viêt Linh


 Le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme Nguyên Ngoc Thiên félicite Hoàng Xuân Vinh
et l’équipe de tir du Vietnam à l’aéroport. Photo: Lê Minh Son



Hoàng Xuân Vinh et les fans à l’aéroport international de Nôï Bài. Photo: Lê Minh Son.


L’émotion du couple Hoàng Xuân Vinh - Phan Huong Giang de retour de Rio à l'aéroport
international de Nôï  Bài. Photo: Lê Minh Son



Hoàng Xuân Vinh et l’expert sud-coréen Park Chung Gun (à gauche) à l'aéroport international
de Nôï Bài le 14 août 2016. Photo: Lê Minh Son

Texte compilé par Thông Thiên - Photo: AFP, EPA, Xinhua, VNA, Truong Van Vi, Lê Minh Son, Viêt Linh
Articles Déjà publiés