13/03/2018 14:33 GMT+7 Email Print Like 0

Un jeune chercheur démocratise l’enseignement du Hán Nôm

Tran Quang Duc est un calligraphe, auteur et traducteur vietnamien né en 1985 à Hai Phong, et auteur du livre « Mille ans de costumes». Il a ouvert au plus grand nombre des domaines de connaissances autrefois réservés aux spécialistes. 
Enfant, il apprend le Hán Nôm (écriture démotique sino-vietnamienne) auprès de son grand-père. Il est diplômé de l’université de Pékin et, en 2014, de l'Institut de Hán Nôm. Il devient ensuite chercheur indépendant.

«Mille années de costumes», un phénomène de librairie

En 2013, la publication « Mille années de costume» de Tran Quang Duc a immédiatement été un phénomène: 1.000 exemplaires publiés au départ, puis 7.000 de plus  un mois plus tard. Nha Nam, une maison d’éditions réputée, a elle aussi été surprise par le succès du livre, qui a remporté le prix du meilleur ouvrage de l’année 2014 dans la catégorie « Découverte ». 

 

Le jeune chercheur Tran Quang Duc 


Le cours de Hán Nôm fait souvent référence à des faits historiques et à la culture d’antan

A cette époque Tran Quang Duc venait de terminer ses études à l’université de Pékin (Chine). Les  réalisateurs de films historiques vietnamiens avaient du mal à choisir des costumes pour  les œuvres cinématographiques, et devaient souvent, pas défaut, s’inspirer des films historiques chinois. Cela a insisté le jeune homme à écrire un livre sur l’histoire du costume vietnamien au fil des siècles.

« Il s’agit d’un des documents sur l’histoire des costumes le plus minutieusement rédigé au Vietnam et même au monde »
(Le chercheur Trinh Bach parle du  livre « Mille années de costume»)
 
« Mille années de costumes» reconstituent les costumes des Vietnamiens de la dynastie des Ly à celle des Nguyên. L’auteur dévoile les costumes des rois, des reines, des membres de la cour, les tenues de cérémonie, les uniformes militaires,  les  costumes traditionnels et même les coiffures.  


Le manuel de Hán Nôm est renouvelé  à chaque promotion.


Le cours de Hán Nôm de Tran Quang Duc attire des passionnés d’histoire désireux de se reconnecter avec leurs racines

Ouverture d’un cours de Hán Nôm

Après ce succès en tant qu’auteur, Tran Quang Duc a décidé d’ouvrir une classe d’enseignement du Hán Nôm, cette écriture ancienne du vietnamien inspirée des sinogrammes chinois, qui n’est plus utilisée et que peu de personnes maîtrisent. Après des débuts poussifs, ce cours a attiré un nombre croissant d’apprenants. En octobre 2017, il comptait déjà 7 promotions.

Ce cours permet aux amoureux du Hán Nôm de tous niveaux de se rencontrer et de partager des connaissances. L’autre objectif, c’est de « perfectionner un manuel scolaire de sino-vietnamien  et de le rendre accessible à la majorité des Vietnamiens, qui pourront ainsi  mieux comprendre la vie des Vietnamiens d’autrefois ».

«Dans n’importe quel métier, on doit avoir un esprit d’organisation, une logique et viser l’efficacité, pense Tran Quang Duc. 

Nous avons tous en nous des choses du passé qui nous habitent, mais nous ne le savons pas toujours. Mon rôle c’est de reconnecter les gens au passé ». /.


Texte: Thao Vy – Photos: Viet Cuong 
 
 
 
 
 
 
Articles Déjà publiés