25/08/2018 12:37 GMT+7 Email Print Like 0

Nouvelles perspectives pour le commerce entre le Vietnam et les pays africains

La visite du président Tran Dai Quang en Ethiopie et en Egypte du 23 au 29 août ouvre de nouvelles perspectives pour la coopération dans l’investissement et le commerce entre le Vietnam et ces deux pays africains.

Le Vietnam et l’Ethiopie ont établi des relations diplomatiques en 1976. Le commerce bilatéral ne cesse d'augmenter pour atteindre 11,3 millions de dollars en 2017, dont 2,2 milliards de dollars d’exportations vietnamiennes. Le Vietnam exporte sur le marché éthiopien des produits du textile-habillement, des chaussures et des produits chimiques.

La visite du président Tran Dai Quang revêt une signification importante sur le plan politique, diplomatique et économique,  a estimé un représentant du Département des marchés d'Asie-Afrique du ministère de l'Industrie et du Commerce.

Outre la création d’un cadre de coopération commune, la visite pose aussi la base pour la confiance et l’entraide mutuelle. Le Vietnam a plus de débouchés tandis que l’Ethiopie a plus de partenaires pour le développement et l’investissement, créant plus d’emplois aux travailleurs locaux.

Le Vietnam peut partager avec l’Ethiopie ses expériences dans l’exploitation des ressources naturelles dans le but de devenir en 2025 un pays à revenu intermédiaire. D’autre part, l’Ethiopie deviendrait un débouché pour des produits vietnamiens comme les produits agricoles, les aliments transformés, les chaussures, les produits aquatiques, les produits électroniques et électriques, les matériaux de construction, le bois et ses dérivés et etc.

A présent, des entreprises vietnamiennes mettent déjà en œuvre leurs projets en Afrique. En fait, le groupe des télécommunication de l'armée,Viettel, a réussi à mettre en route des projets au Mozambique, en Tanzanie, au Cameroun, au Burundi et souhaite de faire de même en Ethiopie.

Le Vietnam a établi les relations diplomatiques avec l’Egypte le 1er septembre 1963. Le pays est devenu le 5e partenaire commercial du Vietnam en Afrique.

En 2017, le commerce bilatéral s’est chiffré à 350 millions de dollars. Le Vietnam expédie en Egypte, pour l’essentiel, des produits aquatiques, les pièces de rechange d’automobile, le poivre, le café, le caoutchouc, l’acier et le fer et etc.

Durant ces sept premiers mois de 2018, le Vietnam a exporté en Egypte 277 millions de dollars, une hausse de 45,29% sur an un.

Selon le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Cao Quoc Hung, l’Egypte est un débouché potentiel et aussi une entrée pour introduire les produits vietnamiens dans le marché africain, du Proche Orient et en Europe.

Les deux pays doivent établir un mécanisme d’examen et d’échange d’informations périodique, diversifier les produits exportés pour accélérer les relations économiques, commerciales et d’investissement qui restent encore modestes. Les deux parties limiteront l’application des barrières techniques pour favoriser leurs activités commerciales, ce afin de promouvoir la coopération dans le pétrole, les chaussures, la transformation des aliments et les énergies renouvelables.

A présent, l’Afrique est partenaire économique important du Vietnam avec ses importations des produits agricoles comme café, riz, poivre… Les débouchés essentiels sont l’Algérie, le Maroc, le Nigéria, l’Egypte, le Ghana et etc. Les produits aquatiques comme les pangasius, les crevettes, le thon en conserve sont bien appréciés par les consommateurs égyptiens, tunisiens, libériens.

La récente naissance de la zone de libre-échange de l’Afrique fait de cette région une zone de libre-échange large et séduisante, ouvrant l’opportunité d’exporter davantage les produits vietnamiens comme produits agricoles, produits textile-habillement, services de télécommunications vers ce continent.

Le renforcement des exportations vers l’Afrique et en Egypte comme en Ethiopie, en général, est une nouvelle orientation pour les entreprises vietnamiennes. -VNA/VI