19/01/2015 09:54 GMT+7 Email Print Like 0

Nhât Tân, pont de l'amitié vietnamo-japonaise

Avec la volonté de renforcer la compréhension des jeunes sur l'amitié entre le Vietnam et le Japon, l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a organisé une virée au pont Nhât Tân pour un groupe de collégiens de Thuc Nghiêm et d’étudiants japonais d’une école japonaise à Hanoi.
Le pont Nhât Tân a été construit avec une grosse aide publique au développement (APD) du Japon, à quoi s’ajoutent des fonds du gouvernement vietnamien. Il est d'une grande importance socioéconomique et politique car il relie Hanoi aux parcs industriels du Nord et permet de réduire la distance entre la capitale et l'aéroport international de Nôi Bài. Ce pont de 8,95 km de long et de 33,2 m de large, à quatre voies, est le pont à haubans au plus grand nombre de travées en Asie du Sud-Est. Il vient d’être mis en service (janvier 2015).


            Des représentants du ministère vietnamien des Communications et des Transports, de l'ambassade du Japon à Hanoi,
de la JICA, des ingénieurs et ouvriers, et les jeunes sur le pont Nhât Tân.


            Mori Mutsuya, représentant en chef de la JICA au Vietnam, et les jeunes se font photographier sur le pont Nhât Tân.


            Remise de cadeaux aux jeunes vietnamiens et japonais.


            Un ingénieur qui a participé à la construction du pont Nhât Tân rencontre les étudiants vietnamiens et japonais.


            Cette visite a permis de renforcer l'amitié entre jeunes vietnamiens et japonais.


            La joie des jeunes sur le « pont de l’amitié »


            L’ambassadeur du Japon au Vietnam Fukada Hiroshi parle avec les élèves de l'amitié vietnamo-japonaise.

Nguyên Ngoc Vân Thao, un étudiant de la classe 8C du collège Thuc Nghiem, a confié: «Cette visite m’a permis de mieux comprendre l'aide du gouvernement et des habitants japonais pour le Vietnam, qui a permis de construire ce pont ultramoderne. J’espère que l’aide sera durable et que l'amitié vietnamo-japonaise sera éternelle.»

Wakui Yugo, au nom des étudiants japonais, a également déclaré que lui et d'autres de ses compatriotes étaient prêts à devenir des « passerelles d'amitié entre les deux nations ».

Mori Mutsuyua, représentant en chef de la JICA au Vietnam, a espéré qu’après la visite, les jeunes vietnamiens et japonais parleraient à leurs familles et amis de ce pont de l'amitié, et que la coopération vietnamo-japonaise serait renforcée à travers notamment l'échange entre les jeunes./.  
Texte: Ngân Hà - Photos: Viêt Cuong
Articles Déjà publiés