04/03/2020 10:24 GMT+7 Email Print Like 0

Nguyên Thanh Liêm, le médecin aux “ mains d’or ”

Nguyên Thanh Liêm rend visite à un malade. Photo : Viêt CuongRéussissant plusieurs opérations chirurgicales délicates qui ont été marquées l’histoire médicale vietnamienne, le médecin Nguyên Thanh Liêm, directeur de l’Institut de recherche des cellules souches et de la technologie génétique Vinmec,  fut l’un de deux scientifiques vietnamiens figurant sur la liste des 100 éminents  scientifiques d’Asie 2019, élu par  le magazine scientifique et technologique en anglais basé à Singapour Asian Scientist.
Un carrière médicale ornées d'interventions chirurgicales  délicates

Le professeur-docteur, médecin du peuple, Nguyên Thanh Liêm, ancien directeur de l’Hôpital central de pédiatriem et la doctoresse Nguyên Thi Hiêp, enseignante à l'Université internationale, relevant de l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville, sont deux Vietnamiens honorés dans la liste des 100 meilleurs scientifiques asiatiques, publiée récemment par le magazine scientifique et technologique en anglais basé à Singapour Asian Scientist.

Ancien directeur de l’Hôpital central de pédiatrie où il travailla 40 ans, le médecin Nguyen Thanh  Liem  fut le premier à réussir d appliquer les interventions chirurgicales par laparoscopie, particulièrement les séparations réussies des frères siamois Cuc et An. L’opération dura près de  10 heures et les organes reliant les deux frères siamois tels que cœur, foies, intestins…  furent toutes séparés avec succès.



Les siamoises Le Thi Thu Cuc et Lê Thi Thuy An et leur mère le 15 octobre 2003, un jour avant l’opération chirurgicale pour les séparer. Photo : Lê Anh Tuân


... L’intervention chirurgicale a débuté  à 6 h 30 le 16 octobre 2003. Photo:  Lê Anh Tuan


Le chirurgien Nguyên Thanh Liêm et l’équipe réalisant l’opération chirurgicale pour séparer les siamois Cuc-An. Photo: Lê Anh Tuan


Les deux petites Cuc-An revoient leurs photos publiées dans la revue Vietnam Illustré, No 541, parue en janvier 2004. Photo : Trong Chinh


Le médecin Nguyên Thanh Liêm rend visite aux petites Cuc-An le 17 septembre 2006, dans la province de Thanh Hoa. La famille des deux petites le considère comme un « second père ». Photo : Trong Chinh


Les deux fillettes Lê Thi Thu Cuc, Lê Thi Thuy An et leur mère, Trinh Thi Binh, photo prise le 17 septembre 2006, trois ans après leur intervention chirurgicale. Photo : Trong Chinh


Les deux jeunes filles Cuc et An, photo prise les 16 ans après leur séparation. Elles mesurent respectivement 1m 58 et 1m 65. Photo : Journal « Tuoi Tre »,

L’opération était réalisée en 2003 et les deux malades, les fillettes Cuc et An, sont devenues des jeunes filles  âgées de 18 ans. Elles considèrent le médecin Liêm comme un bienfaiteur et  même un second père.

Le médecin Nguyen Thanh Liem a été  l’auteur d’une série de greffes d’organes  récompensées  du Prix Ho Chi Minh  en 2005. Et une autre impliquant les opérations chirurgicales par laparoscopie sur enfants s’est vu décerner en 2012  le Prix Nhan Tai Dat Viet (Talents du Vietnam). Ces recherches ont ouvert une nouvelle orientation pour la chirurgie par laparoscopie du Vietnam.

En Asie, Thanh Liêm a été un pionnier dans la chirurgie par endoscopie sur les enfants en appliquant   9 nouvelles techniques en la matière.

Particulièrement, il  est l’auteur de 56  ouvrages de recherche portant sur les kystes du cholédoque. Il a réalisé des opérations par  laparoscopie sur plus de 300 malades souffrant d’une hernie diaphragmatique congénitale. Il a été invité à rédiger un chapitre des manuels pédiatriques pour médecins britanniques et américains sur les kystes biliaires ou du cholédoque.

En 2018, il a été le 1er   médecin et le seul pour l’instant du Vietnam  à sa voir décerner le prix Nikkeil Asia (Nikkei Asia Prize) dans la catégorie Science et Technologies, lors de la 23e cérémonie de remise de ces prix organisée en juin 2018, à Tokyo.


Le professeur Nguyen Thanh Liêm a réalisé 200 travaux de recherches médicales dont 44 publiés dans  des magazines médicaux  prestigieux des Etats-Unis et des pays européens. Il a été co-auteur de deux manuels scolaires sur les interventions chirurgicales pédiatriques, parus aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne et quatre d’autres parus au Vietnam.

Greffe des cellules souches: un grand progrès de la médecine vietnamienne

La greffe des cellules souches est un ouvrage scientifique que le médecin Nguyen Thanh Liêm nourrissait depuis longtemps, lorsqu’il était directeur de l’hôpital national de pédiatrie. Il fut le 1er médecin à réaliser avec succès une opération contre la cirrhose du poumon sur les enfants

Il a réalisé des greffes de cellules souches dans le traitement de la paralysie cérébrale et de l'autisme.

Lui et ses collègues ont mené des greffes de cellule souches traitant les troubles de la moelle épinière, la paralysie de la moelle, la cirrhose hépatique… chez les enfants.



Le chirurgien Nguyen Thanh Liêm a contribué pour une part importante à la chirurgie pédiatrique. Photo prise en janvier 2020 par Viêt Cuong


Le médecin Nguyên Thanh Liêm présente ses travaux scientifiques sur le greffe de cellules souches lors d’un séminaire international organisé au Vietnam. Photo : archives


Le médecin Nguyên Thanh Liêm reçoit en 2018 le Prix Nikkei pour ses mérites apportés à la chirurgie par endoscopie pédiatrique  et à la greffe de cellules souches. Photo : archives 


Le professeur Nguyên Thanh Liêm et un confrère lors d’un séminaire international. Photo : archives 


Le professeur Nguyên Thanh Liêm surveille la fréquence cardiaque d’un malade qui vient de subir une opération de greffe de cellules souches à l’hôpital   Vinmec. Photo : Viêt Cuong


 
Le médecin Nguyên Thanh Liêm réalise une opération chirurgicale sur un nouveau-né. Photo : archives 


Nguyên Thanh Liêm rend visite à un malade. Photo : Viêt Cuong


Le médecin Nguyên Thanh Liêm veille toujours à former les jeunes chirurgiens en leur donnant des occasions de réaliser des opérations chirurgicales. Photo: archives

Le médecin Nguyên Thanh Liêm partage  la joie avec un père dont  l’enfant vient de subir une greffe de cellules souches contre une cirrhose du poumon, 1ère opération du genre au  Vietnam. Photo: archives 

Après avoir quitté l’hôpital de pédiatrie national,   Nguyên Thanh Liêm a été invité à assumer le poste de directeur de l’Institut de recherches des cellules couches et de la technologie génétique Vinmec.

Ses greffes de cellule souche ont contribué à améliorer la fonction motrice des enfants atteints d’autisme et de paralysie cérébrale, leur permettant de développer leur intelligence, de changer totalement leur vie.

Nguyên Thanh Liêm a élargi ses recherches sur greffes de cellule souche vers le traitement d’autres maladies pédiatriques et d’adultes.

Avec ses premiers succès de l’application des greffes de cellule souche dans le traitement de la paralysie cérébrale, Nguyen Thanh Liem et ses associés à l’Institut de recherches des cellules couches et de la technologie génétique Vinmec souhaitent   trouver un meilleur traitement contre cette maladie, qui provoque le taux le plus élevé d’enfants handicapés et faire de Vinmex le Centre d’applications des cellules souches le plus moderne d’Asie du Sud-Est./.


Le professeur, docteur Nguyên Thanh Liêm s’est vu décerner le titre de Héros du Travail à la période de Renouveau, Il a assumé les postes de président de l’Association vietnamienne des chirurgiens pédiatriques (VAPS),  de vice-président de l’Association d’Asie des chirurgiens pédiatriques (AAPS), de professeur et coprésident officiel du  comité de recherche du groupe international d'endoscopie  pédiatrique (IPEG)

Texte: Bich Vân – Photos: Viêt Cuong et archives de la VI

Articles Déjà publiés