19/01/2016 15:19 GMT+7 Email Print Like 0

Mong Cai, l’attrait d’une ville frontalière

La ville de Mong Cai (province de Quang Ninh) est depuis longtemps un nom bien connu des touristes nationaux et étrangers comme l’un des points de commerce les mieux achalandés de la région Nord-Est du Vietnam. La ville est même considérée comme le « paradis national du shopping ».
Située près de 200 km au Nord-Est de la ville d’Ha Long (Quang Ninh) le long de la Nationale 18, Mong Cai était autrefois appelée Mang Nhaï. C’est une ville à la frontière sino-vietnamienne jouant un rôle stratégique tant d’un point de vue géopolitique, économique, que dans la défense, la sécurité et la politique étrangère.

Mong Cai a été la première zone économique du Vietnam, en 1996. Frontalière de la province chinoise du Guangxi, Mong Cai a vu se développer une série de centres commerciaux animés, de chaînes de restaurants, d’hôtels de tous standings... notamment le long de ses larges boulevards comme Huu Nghi, Hùng Vuong, Trân Phu...

Actuellement, Mong Cai compte 14 marchés et de grands centres commerciaux, concentrés dans le centre-ville, à quoi s’ajoutent des milliers de petits et grands magasins. Il y a de grands centres commerciaux spécialisés dans la fourniture de marchandises en gros et au détail pour toute la région Nord.



La ville de Mong Cai étincelante la nuit grâce aux lumières de ses nombreux centres commerciaux. Photos: Tât Son


Le marché central et le pont Ka Long  (symbole de la ville) vus d'en haut. Photos: Tât Son





Ici, les visiteurs peuvent acheter des vêtements et toutes sortes de produits à bas prix. Photos: Tât Son


Le gouvernement compte faire de Mong Cai une vaste zone économique frontalière
de plus de 120.000 ha. Photo: Archives.

Situé rue Trân Phu, le marché central attire le plus grand nombre de visiteurs. Les marchés de Mong Cai 2 et 3 sont également situés sur cette route, à environ 1 kilomètre du poste frontalier de Bac Luân. Ces marchés, avec le Centre commercial de Vinh Co, sont connus comme le «paradis» des produits électroniques.

En plus d’être un haut lieu du shopping, cette jeune ville frontalière permet aussi, grâce à des procédures d'immigration rapides et efficaces, de rentrer en Chine pour visiter les provinces côtières.

Ville commerciale jeune et dynamique, Mong Cai n’a pas perdu pour autant ses caractéristiques anciennes. La rivière Ka Long forme une frontière naturelle de 60 km entre Mong Cai et la ville chinoise de Dongxing. Les activités commerciales au poste-frontière sont des plus animées. Le pont Ka Long, qui enjambe la rivière homonyme, a été conçu par une architecte française et construit en 1964. C’est l’unique pont au Vietnam construit entièrement en pierre. Il est l'un des sites touristiques de Mong Cai, avec le poste frontalier international, l’église de Trà Cô, la pagode Xuân Lan...

Mong Cai a été planifiée par le gouvernement pour devenir une vaste zone économique frontalière, d’une superficie totale de 121.197 ha dont 66.197 ha de terres et 55.000 ha en mer.

La zone économique frontalière internationale de Mong Cai deviendra un pôle dynamique de croissance économique du delta du fleuve Rouge, un centre économique développé sur la ceinture côtière économique du golf de Bac Bô (gold du Tonkin), une passerelle de coopération commerciale internationale entre le Vietnam, la Chine et les pays de l'ASEAN.

Grâce à ces avantages, Mong Cai a de grandes chances de devenir un pôle de commerce de niveau régional. /.



Mong Cai a un golf 18 trous aux normes internationales.


Mong Cai compte de nombreux hôtels et restaurants haut de gamme. Photo: Archives


L’église de Trà Cô est l’un des sites touristiques de Mong Cai qui méritent le détour. Photo: Archives


Champ mégalithique sur l'île de Vinh Thuc, au sud de la ville. Photo: Archives


L’île Vinh Thuc est encore relativement intacte. Photo: Archives



Mong Cai vient de lancer sa première rue piétonne (rue Trân Phu). Photo: Tât Son

Texte: Thao Vy - Photos: Tât Son & Archives
Articles Déjà publiés