04/03/2016 10:31 GMT+7 Email Print Like 0

L’ultimate, le sport qui enthousiasme les jeunes Hanoïens

L’ultimate est un sport en plein air très populaire dans les pays européens, bien qu’il soit récemment induit au Vietnam, l’ultimate est largement pratiqué par les jeunes vietnamiens car il fortifie la santé du joueur et lui inculque une bonne conduite sur et en dehors du terrain. 
Un club réunissant les amateurs de ce sport de Hanoi a été créé en 1997, le club d’ultimate de Hanoi (HUB), réunissant des jeunes vietnamiens, des touristes étrangers ou des étrangers vivant et travaillant au Vietnam.

L’ultimate se joue avec deux équipes de sept joueurs ou joueuses chacune et se munit d’un disque (frisbee) et un match dure de 60 à 90 minutes. Le terrain s’étend sur  une surface de 100 m de long et de  37 m de large. A chaque extrémité du terrain, il y a une zone d’en-but de 18 m, un point est marqué quand l’équipe offensive attrape le disque dans la zone d’en-but de l’équipe adverse et l’équipe qui marque plus de points sera l’équipe  gagnante.


Les membres du club HUB se réunit chaque dimanche l’après-midi  au stade Tân My,
(près du stade national My Dinh, Hanoi).  Photo : Khanh Long 



Les joueurs s’échauffent avant le match. Photo d’archives


Contrairement aux autres sports,  les joueurs et joueuses peuvent participer ensemble
à un match d’ultimate. Photo : Khanh Long



Les gants servent à protéger des mains. Photo : Khanh Long


Pratiquer les mouvements de lance de disque, du niveau fondamental  au perfectionnement.  Photo : Khanh Long 


Les joueurs pratiquent l’ultimate en couple. Photo : Khanh Long 


A chaque extrémité du terrain il y a une zone d’en-but de 18 m. Photo : Khanh Long


L’ultimate exige un grand esprit collectif. Photo : Khanh Long 


Lancer le disque. Photo : Khanh Long


Voler  pour attraper le disque. Photo : Khanh Long


Se disputer en haut pour intercepter le disque.  Photo : Khanh Long


Ce sont les joueurs qui jugent les fautes ou les contacts physiques commis au match. Photo : Khanh Long


Le fair-play et l’équité sont un aspect important de l’ultimate qui se joue sans arbitre. Photo : Khanh Long


Nombre de jeunes étrangers travaillant au Vietnam pratique l’ultimate. Photo : Khanh Long


Le HUB est un rendez-vous des jeunes de Hanoi et des étrangers. Photo d’archives 

Contrairement aux autres sports, l’ultimate se joue sans arbitre. Les joueurs sont eux-mêmes responsables du bon déroulement du jeu. Ce sont les joueurs qui définissent eux-mêmes les fautes, les cas où le disque a touché le sol ou est lancé hors du terrain de jeu.

Nguyên Trân Quang, directeur du HUB a fait savoir “L’emploi du temps du HUB est mis à jour chaque semaine sur Internet que tout le monde peut le consulter et pratiquer ce sport de disque, particulièrement les jeunes » ./.

Texte et photos: Khanh Long 
Articles Déjà publiés