25/09/2015 10:05 GMT+7 Email Print Like 0

Les étrangers apprennent à être agriculteurs vietnamiens

Les visiteurs étrangers à Hô Chi Minh-Ville peuvent non seulement profiter de la vie jeune et dynamique de la plus grande ville du Vietnam mais aussi avoir la possibilité de découvrir la vie humble mais intéressant des agriculteurs dans le Sud avec une visite du village de légumes bio à Cu Chi.
Avec un voyage d'une journée au village maraîcher de Cu Chi, les touristes peuvent être guidés par le propriétaire de la ferme de se transformer en véritables agriculteurs du Sud qui travaillent dans les champs fertiles.

Dans la matinée, les visiteurs ont reçuchacun un chapeau conique traditionnel vietnamien avant d'aller aux champs. Là, ils peuvent travailler sur une ferme avec plus d’une centaine espèces d'herbes aromatiques, de légumes et d'autres cultures du Vietnam.

Ce qui les intéresse le plus est qu'ils peuvent non seulement entendre la présentation sur les caractéristiques et l'utilisation de légumes qui sont souvent utilisés dans les plats populaires vietnamiens, mais aussi cultiver et récolter ces légumes eux-mêmes afin de préparer un déjeuner typique des agriculteurs à la ferme. Ceci est assez intriguant pour les étrangers qui ont peu d'exposition à l'environnement naturel en raison d'une vie de travail moderne.



Jardin maraîcher à Củ Chi. Photo: Thông Haï.


La joie des visiteurs européens, austaliens, honkongais, singapouriens... à apprendre à être agriculteurs.
Photo: Archives.


Les élèves dans les écoles à Hô Chi Minh-Ville sont aussi venus au village de légumes bio à Cu Chi
pour pratiquer les travaux agricoles. Photo: Archives.


Préparatifs de travail sur le champ. Photo: Thông Haï.


Cueillette par eux-mêmes des fruits dans la ferme. Photo: Thông Haï.


Les visiteurs sont guidés par le propriétaire dans la culture de champignons. Photo: Thông Haï


Plaisir des enfants étrangers d'apprendre la culture de champignons. Photo: Archives.


Touristes internationaux récoltant eux-mêmes des produits agrocoles au village de légumes bio à Cu Chi.
Photo: Archives.


Ces légumes serviront à préparer des plats dans les repas vietnamiens. Photo: Thông Haï


Le cuisinier Luong Viêt Tân guidant les visiteurs dans la préparation des plats purement vietnamiens
à partir des matières qu'ils venaient de récolter dans le jardin. Photo: Thông Haï


La joie des touristes internationaux de pouvoir préparer elles-mêmes des plats vietnamien. Photo: Thông Haï
 
Le village de légumes bio de Cu Chi (également connu sous le nom Villageagricole de Hô Chi Minh-Ville) est une ferme qui a été créé par le chef cuisinier Luong Viêt Tân en avril 2012 sur un 15 ha de terre dans la commune de Phuoc Vinh, district de Cu Chi.
Sant Tan, une touriste singapourienne, a déclaré: "Il est bon de recueillir des légumes frais, les tubercules, les fruits, les champignons et les herbes et visiter les champs de riz ou des étangs de poissons tout en profitant d'un paysage de campagne pittoresque".

Quant à Cami Louise, uneTaïwanaise, a fait son chemin auvillage de légumes bio de Cu Chi pour étudier la cuisine vietnamienne. Après avoir visité la ferme, elle est revenue avec un panier plein de champignons, les herbes, les melons, les radis, les carottes et juste pris pour préparer le déjeuner. "J’aime beaucoup cuisiner donc je choisi ce village quand je planifié mon voyage au Vietnam. Étonnamment, outre la cuisine, je vécu une vie agricole traditionnelle vietnamienne, qui me paraît extraordinaire ", a partagé Louise.

Après une matinée pleine de découverte et de joie sur les champs, les touristes ont préparéavec enthousiasme le déjeuner avec des légumes qu'ils récoltées sous la direction du chef Luong Viêt Tân, le propriétaire du village de légumes bio de Cu Chi.

Plats auto-préparés tels que la bouillie de champignons, légumes sautés, salade de légumes avec des crevettes et porc, potages…, et similaires sont grandement appréciés car ils sont faciles à faire et savoureux.

Après le déjeuner, les cuisiniers amateurs peuvent recevoir un certificat du propriétaire de la ferme sur l'achèvement d'un cours de cuisine et obtenir des instructions supplémentaires sur la cuisine vietnamienne et les plats qu'ils aiment.

Selon Luong Viêt Tân, le village reçoit chaque mois plus de 1000 visiteurs dont 80% sont des touristes étrangers. Dans un avenir proche, la ferme sera élargi pour recevoir plus de touristes et mieux promouvoir la cuisine traditionnelle vietnamienne à la communauté internationale./.

 
Texte: Son Nghia - Photos: Thông Hai & Archives
Articles Déjà publiés