06/03/2015 11:42 GMT+7 Email Print Like 0

Le premier Musée de l’Ao dài du Vietnam

Un musée dédié à la présentation de l’Ao dài (tunique traditionnelle vietnamienne) à travers différentes périodes et au processus de fabrication s’est ouvert dans le 9e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville.
Après de nombreuses années de nourrir le projet de construire un musée pour préserver et mettre en valeur la tunique traditionnelle vietnamienne, qui existe depuis plus de 300 ans, le rêve du designer Si Hoàng est devenu réalité. Le musée occupe sa propre maison de campagne à Long Thuân, à l’architecture en bois ancien et entourée de paysages typiques du sud : rizières, « ponts de singes »,  étangs de lotus, rivières.
 

Un coin de la maison-jardin Long Thuân, où se trouve le musée de l'ao dài de Si Hoàng. Photo: Nguyên Luân


Le designer Si Hoàng et les invités coupant la bande inaugurale du musée. Photo: Archives


Les ao dài conçus en papier sont exposés à extérieue. Photo: Nguyên Luân


A l'intérieur du musée. Photo: Nguyên Luân


Les visiteurs au musée. Photo: Nguyên Luân
 
Le musée présente des Ao dài des 17e – 18e siècles, et plus de 60 de la dynastie des Nguyên (1802-1945), des rois et membres de la famille royale, et aussi d’autres ayant appartenu à l’Héroïne Nguyên Thi Dinh, à l’ancienne vice-présidente Nguyên Thi Binh, à l’ancienne diplomate Tôn Nu Thi Ninh et aux « Artistes du Peuple » Trà Giang et Bach Tuyêt. Des histoires au sujet de ces Ao dài et de leurs propriétaires sont aussi présentées.
Le musée présente également des collections de Si Hoàng ayant remporté d'importants prix à des concours internationaux, ainsi que des œuvres musicales, littéraires et cinématographiques où ce costume traditionnel tient une place de choix.

Les visiteurs peuvent aussi en apprendre davantage sur le processus compliqué de création d’un Ao dài. Ils peuvent également en choisir un, l’essayer et prendre une photo.
« La tenue traditionnelle véhicule deux valeurs, esthétique et morale. Elle aide à rendre celles qui la portent plus gracieuse et à adopter un meilleur comportement. Bien que cette tunique soit admirée partout à travers le monde, il n’existait jusqu’alors aucun musée. J’espère que le mien, le premier du genre, préservera non seulement cette facette de la culture vestimentaire vietnamienne, mais aussi la promouvra davantage dans le monde », a partagé le designer Si Hoàng./.
 

Certains ao dài exposés dans le musée. Photo: Nguyên Luân


Des tableaux servant de fond, honorant l'ao dài des Viêt. Photo: Nguyên Luân


Salle exposant des tuniques à quatre pans. Photo: Nguyên Luân


Coin exposant des ao dài  à 5 pans au début du XIXe siècle. Photo: Nguyên Luân


Coin exposant des ao dài faits en 1973. Photo: Nguyên Luân


  Coin exposant des ao dài  d'art façonnés en 2014. Photo: Nguyên Luân

 
Coin exposant des collection de l'ao dài  façonnés en 2011. Photo: Nguyên Luân


Un échantillon de l'ao dài fait à partir des morceaux de céramique au musée. Photo: Nguyên Luân


Les ao dài des fidèles du Caodaïsme, du Bouddhisme et du Catholicisme au musée. Photo: Nguyên Luân


L'ao dài de l'Artiste du Peuple Bay Nam từng được bà sử dụng. Photo: Nguyên Luân


L'ao dài de Mme Nguyên Thi Dinh, façonné en 1980. Photo: Nguyên Luân


Collection de l'ao dài façonnés en 1958. Photo: Nguyên Luân


Des ao dài en brocart de thô câm façonnés en 1990 de la désigner Minh Hanh. Photo: Nguyên Luân


L'ao dài de l'artiste-danseuse Vuong Linh façonné en 2008. Photo: Nguyên Luân

 
Texte: Nguyên Oanh - Photos: Nguyên Luân et Archives
Articles Déjà publiés