02/06/2015 10:02 GMT+7 Email Print Like 0

Le Musée de la médecine traditionnelle du Vietnam

Situé dans la rue Hoàng Du Khuong, 10e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, le Musée de la médecine traditionnelle du Vietnam expose plus de 3.000 pièces datant de l'âge de pierre à nos jours.
Ce musée, aussi appelé Musée FITO, a été construit par la SARL de Pharmacie Fito Pharma, qui en assure aussi la gestion. Couvrant 600m2, il dispose de cinq étages avec 24 pièces, dont 16 réservées aux expositions. Au dernier étage, une salle est dédiée au culte de Tuê Tinh (1330 - 1855) et Hai Thuong Lan Ông ou Lê Huu Trac (1720-1791), deux ancêtres de la médecine traditionnelle vietnamienne. Des panneaux horizontaux et des sentences parallèles laquées de rouge et garnies d'or honorent leurs mérites. Les murs et les piliers du musée sont ornés de gravures sur bois qui décrivent des facettes de la médecine traditionnelle vietnamienne.


 Objets de médecine traditionnelle vietnamienne.


Pièce où sont exposés médicaments et prescriptions.


La «maison de la médecine traditionnelle du Sud» au Fito.


Alcools médicinaux.


Pots et bouilloires utilisés pour faire des décoctions.


Différents types de balances pour peser les médicaments.


Pots et bols contenant des médicaments.


Plantes médicinales.


Les visiteurs peuvent regarder des personnes effectuer le traitement des médicaments.


Un visiteur étranger au musée.


Des visiteurs étrangers au musée.


Chaque jour, le musée reçoit des centaines de visiteurs.

Les quelque 3.000 objets exposés comprennent des instruments utilisés dans la production de médicaments tels que trancheuse de racines et mortiers, âgés de 2.500 ans, divers en termes de matériaux, de taille et de forme.

Les pièces «maison de la médecine traditionnelle du Nord» et «maison de la médecine traditionnelle du Sud» présentent des centaines de remèdes précieux. Les visiteurs peuvent utiliser certains instruments, prendre le pouls de quelqu'un et lui donner une ordonnance. Ils peuvent également en apprendre davantage sur différents outils comme pilons et mortiers, balances anciennes, plantes médicinales, admirer des  collections de bocaux...

Sur les murs du quatrième étage, une gravure sur bois intitulée «Célèbres médecins du Vietnam » comporte les noms de 100 éminents médecins du 12e au 20e siècle. Il y a aussi une bibliothèque contenant de nombreux livres en chinois et en écriture vietnamienne ancienne (nôm) sur la médecine traditionnelle. « C’est une grande surprise pour nous de voir ces objets, qui nous aident à mieux comprendre la médecine traditionnelle du Vietnam » a confié Anna, une touriste américaine.



Statue de Lê Huu Trac, considéré comme un des ancêtres de la médecine traditionnelle vietnamienne.


Les bas-reliefs en bois sur les murs et les piliers révèlent des pratiques médicinales dans le passé.


Reconstitution d’un traitement utilisant des techniques traditionnelles.


Un type de broyeur utilisé il y a 2.500 ans.


Bibliothèque avec des documents anciens en écriture chinoise et nôm, dont certains
de médecins vietnamiens célèbres. 


Anciens couperets et broyeurs utilisés il y a plus de 2.500 ans.


Préparation de médicaments sur une gravure du musée.


"Vietnam bach gia y" comprend les noms de 100 éminents médecins du 12e au 20e siècles.


Outils pour la préparation de la chique de bétel.


Un détail décoratif du musée.

Avant de quitter le musée, les visiteurs sont invités à déguster une tisane, dont l'odeur et le goût leur laissent toujours une impression spéciale./.
 
Article: Son Nghia - Photos: Nguyên Luân