27/03/2015 10:26 GMT+7 Email Print Like 0

Le “Docteur crevettes” Trân Huu Lôc

Quarante ans après la libération totale du Sud du Vietnam, les jeunes Saïgonnais d'aujourd'hui  suivent les traces de leurs ancêtres pour contribuer à la construction de leur pays de différentes manières. Un bel exemple est le Dr Trân Huu Lôc, qui a reçu le titre de "Jeune citoyen exemplaire de la ville en 2014".
Trân Huu Lôc est né en 1984. Il vit à Linh Trung, district de Thu Duc, un arrondissement de la banlieue de Hô Chi Minh-Ville, où il y a beaucoup de plans d’eau formés à partir de cratères de bombes. Durant son enfance, Lôc et ses amis avaient comme passe-temps la capture de poissons et crevettes. Plus tard il a passé l'examen d'entrée à la Faculté des Produits aquatiques de l’Université d'Agriculture et de Foresterie de Hô Chi Minh-Ville.

En 2010, il a obtenu une bourse pour suivre un cursus universitaire dans l'Arizona (Etats-Unis), en microbiologie et  pathologie des crevettes. A cette époque, l'astaciculture vietnamienne rencontrait  de grosses difficultés. Les éleveurs subissaient de lourdes pertes à cause d'une maladie appelée "syndrome de mortalité précoce" (SMP), aussi connue comme "le syndrome de nécrose hépatopancréatique aiguë" (SNHPA).

Lôc a choisi cette maladie comme sujet de thèse de doctorat. Après trois années de recherche, il a trouvé la cause de la maladie : une bactérie appelée Vibrio parahaemolyticus.

Avec cette découverte importante, il a travaillé sur des méthodes de prévention, dont le contrôle strict des crevettes d'élevage, le traitement des bassins et la planification des zones d’élevage. Ces méthodes appliquées à titre expérimental ont donné de bons résultats. Des travaux de  recherche important pour le Vietnam mais aussi pour le monde.

En 2011-2012, la maladie faisait rage dans les zones de crevetticulture des provinces de Soc Trang et Bac Liêu, et les éleveurs étaient désemparés. Heureusement, les méthodes de Lôc ont été introduites et la maladie a pu être maîtrisée.


Le "Docteur crevette " Trân Huu Lôc. Photo: Lê Minh


Dr Trân Huu Lôc vérifie la croissance de crevettes d'élevage. Photo: Lê Minh


Dr Trân Huu Lôc présentant à un expert étranger le processus de traitement des maladies de crevettes d'élevage.
Photo: Archives



Dr Trân Huu Lôc au laboratoire. Photo: Lê Minh


Dr Trân Huu Lôc et ses collègues. Photo: Lê Minh


 Trân Huu Lôc recevant le diplôme de doctorat à l'Université Arizona (Etats-Unis). Photo: Archives


Dr Trần Huu Lôc lors d'un colloque international.  Photo: Archives

Après sa thèse, fin 2013, Lôc est rentré chez lui et est devenu professeur à l’Université d'Agriculture et de Foresterie de Hô Chi Minh-Ville. Sur sa proposition, l'université a construit un laboratoire doté d’équipements modernes, spécialisé dans la recherche sur les crevettes et poissons. En l’espace d'un an, il est devenu un lieu important pour de nombreux étudiants de troisième cycle.

Outre l'enseignement, Lôc organise souvent des séminaires. En 2014, il s’est coordonné avec de nombreuses provinces et villes dans tout le pays pour tenir des dizaines de programmes télévisés pour les aquaculteurs dans le but de leur donner des conseils et de répondre à leurs questions. Ses entretiens ont attiré un grand nombre de professionnels. Il s’est également rendu sur place, dans les principales zones de crevetticulture du pays. En deux ans, il a visité la plupart des régions du Sud et du Centre où l'astaciculture est fortement développée, comme Hô Chi Minh-Ville, Binh Thuân, Quang Binh et les provinces du Nam Bô occidental. Certaines de ses missions ont duré un mois.

Le Professeur associé Nguyên Nhu Tri, doyen de la Faculté de l’Université de l'Agriculture et de Foresterie de Hô Chi Minh-Ville, a confié : "Lôc est un jeune professeur passionné de sciences qui a apporté des contributions notables à l'astaciculture du  pays ".

En tant que natif de Hô Chi Minh-Ville, il soutient régulièrement les activités locales et participe avec enthousiasme à l'”été vert”. Il a animé de nombreux cours de formation sur l'aquaculture pour des vétérinaires et éleveurs des districts de Binh Chanh, Cân Gio et Nhà Bè. Son travail étant totalement lié aux crevettes, ses amis, collègues et aquaculteurs lui ont donné le sobriquet de "Docteur crevettes".

Lôc pense toujours à  de nouvelles méthodes de traitement des maladies des crevettes, pour aider les gens à vivre mieux de l'astaciculture./.

Texte: Son Nghia - Photos: Lê Minh
Articles Déjà publiés