29/05/2021 14:01 GMT+7 Email Print Like 0

Le chef d’orchestre Dông Quang Vinh, ambassadeur de la musique

Đông Quang Vinh joue avec passion du piano. Photo : Trân Thanh GiangLe chef d’orchestre Dông Quang Vinh est réputé, dans le milieu musical vietnamien, comme un « ambassadeur » qui a eu le grand mérite d’associer la musique vietnamienne à celle mondiale.
Né en 1984 dans une famille de tradition musicale, son père, l’artiste Dông Van Minh est un instrumentiste, et sa mère, Mai Lan,  enseignante de cithare vietnamienne ou  đàn tranh de l’Académie de musique nationale.

Dong Quang Vinh s’est montré doué en musique très tôt. A l’âge de 9 ans, il a suivi des études de flûte de bambou à l’Académie nationale de musique, à l’âge de 12 ans, il a été invité à se produire au Japon. 

En 2004, à l’âge de 20 ans, il a été envoyé faire ses études de chef d’orchestre au conservatoire  de musique de Shanghai (Chine).  

Dông Quang Vinh joue avec passion du piano. Photo : Trân Thanh Giang


Dông Quang Vinh dirige l’orchestre symphonique du Théâtre national de chant, musique et danse du Vietnam. Photo : Trân Thanh Giang


Dông Quang Vinh dirige l’orchestre symphonique du Théâtre national de chant, musique et danse du Vietnam. Photo : Trân Thanh Giang


Dông Quang Vinh  dirige l’orchestre qui joue la pièce de théâtre « Les misérables » à l’Opéra de Hanoï. Photo : Trân Thanh Giang


Le chef d’orchestre Dông Quang Vinh sur  scène. Photo : Trân Thanh Giang


Dông Quang Vinh et ses collègues sont chaleureusement salués par le public à la clôture de chaque  séance de représentation artistique. Photo : Trân Thanh Giang


Dông Quang Vinh et les artistes du Théâtre national de chant, de musique, de danse du Vietnam après une séance de représentation. Photo : Trân Thanh Giang


Dông Quang Vinh inspire l’orchestre. Photo : Trân Thanh Giang

Très travailleur, cherchant à se perfectionner sans cesse, Dong Quang Vinh fut brillant dans ses études musicales et devint un talent vietnamien du Conservatoire de Shanghai. Il a même reçu la Bourse destinée au meilleur étudiant du Fonds national de  Chine...
Dông Quang Vinh fut choisi par le gouvernement américain comme seul représentant de l’ASEAN pour participer au projet « Promouvoir et changer la société via les arts »


Il fut invité à jouer dans de plusieurs orchestres tels que celui de l’Opéra de Shanghai ou du  Conservatoire de Shanghai, l’orchestre traditionnel de Chine…  Sous sa direction, plusieurs orchestres chinois participant à des concours nationaux de Chine ont pu gagner le 1er Prix.

En neuf années d’études en Chine, il a réalisé plusieurs projets musicaux en associant musiques traditionnelles vietnamienne et chinoise,  a redoublé d’efforts pour intensifier la compréhension entre les peuples des deux pays.

Dông Quang Vinh a été loué par l’agence de  presse chinoise Xinhua comme celui ayant réussi à  relier les musiques vietnamienne et chinoise.

En 2013, après avoir achevé ses études de master au Conservatoire de musique de Shanghai, il est retourné au Vietnam, avec le désir de devenir ambassadeur de musique, d’exercer des impacts sur la  société.

Depuis il opère activement dans le secteur musical. Il donne des cours de chef d’orchestre à l’Académie nationale de musique, il se charge de la direction artistique et est le chef d’orchestre du chœur Hanoï Voices (HVC), directeur artistique des orchestres de bambou vietnamien « Suc sông moi » et japonais Waraku, invité chef d’orchestre de l’orchestre symphonique national du Vietnam, et de l’orchestre traditionnel  edHongkong (Chine).



L’orchestre de bambou « Suc sông moi » de Dông Quang Vinh.  Photo : archives de Nguyên Viêt Cuong


Dông Quang Vinh et l’orchestre de bambou « Suc sông moi » jouant avec des instrumentistes chinois lors d’un concert d’amitié Vietnam-Chine. Photo : archives de Nguyên Viêt Cuong.


Dông Quang Vinh dirige un orchestre symphonique.  Photo : Trân Thanh Giang
 

Dông Quang Vinh se prépare à donner un cours de musique. Photo : Trân Thanh Giang


Dông Quang Vinh donne un cours de chef  d'orchestre. Photo : Trân Thanh Giang


Le chef d’orchestre Dông Quang Vinh et des membres du chœur Hanoi Voices – orchestre fondé par lui-même. Photo : Trân Thanh Giang

Des spectateurs viennent exprimer leur admiration envers le chef d'orchestre Dông Quang Vinh à la clôture d’un concert. Photo : Trân Thanh Giang

L’orchestre de bambou « Suc sông moi » de Dông Quang Vinh fut invité à jouer pour des concerts nationaux et internationaux, fut élu comme orchestre valorisant la musique traditionnelle vietnamienne auprès du public vietnamien mais aussi mondial. 

Outre les succès de l’orchestre de bambou « Suc sông moi » au Vietnam, en janvier 2018, Dông Quang Vinh fut choisi par le gouvernement américain comme seul représentant de l’ASEAN à participer au projet « Promouvoir et changer la société via les arts ». Il joua de la musique vietnamienne dans plusieurs villes américaines et fut l’un des deux représentants d’Asie au séminaire « International visitor leadership project (IVLP) » auquel il prononça un discours sur le thème « Apporter la musique vietnamienne au monde ».

L’orchestre de bambou « Suc sông moi » de Dông Quang Vinh lui a apporté des succès qui ont largement dépassé le souhait de son fondateur.

Parlant couramment anglais et chinois, il joue de plusieurs instruments de musique vietnamiens. Dông Quang Vinh travaille sans cesse pour trouver de nouvelles idées pour inspirer le public mondial  au moyen de la musique traditionnelle vietnamienne. /.

 
Texte : Bich Vân – Photos : Trân Thanh Giang, Traduction: Diêu Vân
Articles Déjà publiés