03/10/2019 15:01 GMT+7 Email Print Like 0

L’ASEAN assure les droits de l’homme

La Commission intergouvernementale de l'ASEAN sur les droits de l'homme (AICHR) a protégé ces dix dernières années non seulement les droits de l’homme mais contribué  également au développement et  au maintien de la paix dans la région.
Depuis sa fondation, l’AICHR a pour but de promouvoir et protéger les droits de l’homme dans la  région via l’éducation, la supervision et la propagation des valeurs et normes conformément à la Déclaration sur les droits de l’homme.

Des progrès ont été observés depuis la fondation de l’AICHR tels que Déclaration sur les droits de l’homme de l’ASEAN adoptée en 2012, adoption en 2016 par les pays membres du consensus de l’ASEAN sur la protection et la promotion du droit des travailleurs migrants, et de la Convention de l'ASEAN contre la traite humaine, en particulier des femmes et des enfants (ACTIP) en 2017.

L’AICHR sera membre du Conseil des droits de l’homme de l’ONU pour la période 2020 – 2022, ce qui lui donnera l'occasion de propager les réalisations de l’ASEAN en la matière.



Participants au marathon « Couleur de Manille » (Philippines) en janvier 2019. Photo : Xinhua /AVI


Habitants de l’île de Sulawesi de l’Ouest (Indonésie)  faisant leurs réserves d’eau. Photo : Xinhua/AVI


Des fidèles musulmans prient lors de la 1ère nuit du mois de Ramadan, à Jakarta (Indonésie). Photo : AFP/AVI


Plus de 61 millions d’électeurs philippins ont voté lors des élections de mi-mandat en mai 2019. Photo : AVI


Le culte des Déesses-Mères des Trois mondes du Vietnam a été reconnu par l’UNESCO comme patrimoine immatériel de l’humanité.
Photo : AVI


La fête Chu Dong Tu de la province de Hung Yen. Chu Dong Tu est l’un des quatre Immortels des Vietnamiens. Photo : AVI

Le Dr Philips Vermonte, directeur du Center for Strategic and International Studies (CSIS), a estimé qu’« en dix ans, l’AICHR a promu avec succès les outils de la région tels que Déclaration des droits de l’homme de l’ASEAN (AHRD) en 2012 ou  plan global de l’ASEAN jusqu’en 2025…. ».

Récemment, dans le cadre de la 52e  conférence des ministères des AE de l’ASEAN (AMM-52), tenue en juillet à Bangkok (Thaïlande), les ministres ont rencontré les représentants de l’AICHR, écouté leur rapport sur l’ actuelle situation et les résultats d’activité, et ont suggéré des orientations pour la période 2021-2025, ce pour conjuguer les efforts communs des pays membres afin de construire une communauté "pour les habitants et plaçant les habitants comme centre"..

La fondation de cette communauté est concrétisée par la promotion de la coopération dans la résilience au changement climatique, aux catastrophes naturelles et aux épidémies, la protection des personnes vulnérables, l’octroi de déplacement sans visas pour des séjours de 15 à 30 jours entre pays membres de l’ASEAN, la recherche d’emploi via les consensus mutuellement reconnus en terme de métiers :


- Tous les stratégies, programmes et projets de développement socio-économique du Vietnam considèrent les habitants comme le centre, et sont au service des habitants.

- Le Vietnam participe activement aux forums onusiens consacrés aux droits de l’homme, de l’ASEAN et d’autres mécanismes où il a lancé des initiatives concernant les droits de l’homme, en particulier l’assurance des droits des femmes et des enfants, des handicapés, des personnes touchées par le changement climatique …
Le vice-Premier ministre, ministre des A.E. Pham Binh Minh

Texte : VI – Photos : VI, AVI, AFP et Xinhua