11/02/2019 16:18 GMT+7 Email Print Like 0

La mystérieuse colonne en pierre de la pagode Dam

La colonne en pierre de la pagode Dam, dans la commune de Nam Son, ville de Bac Ninh (Nord), d’architecture unique, a été reconnue Trésor national. Elle porte encore elle des mystères et des histoires folkloriques orales qui ravissent les touristes venant de tous les coins du pays.
La colonne en pierre de la pagode Dam, dans la commune de Nam Son, ville de Bac Ninh (Nord), d’architecture unique, a été reconnue Trésor national. Elle porte encore elle des mystères et des histoires folkloriques orales qui ravissent les touristes venant de tous les coins du pays. Selon des documents historiques, la pagode Dam, qui s’appelait aussi Canh Long Dong Khanh ou Dai Lam Tu (Pagode Dai Lam), était un grand centre bouddhique et un site très pittoresque de la dynastie des Ly (1009-1025). C’était la reine-mère Y Lan qui choisit l’emplacement et la fit construire, de 1086 à 1094.

La pagode Dam qui avait initialement 12 travées, a été remise en état et s’est agrandie sensiblement pour devenir une pagode à cent travées. Au fil des siècles, la plupart des plus anciens ouvrages architecturaux de la pagode Dam ont été détruits ou modifiés; mais les vestiges restants sont suffisants pour rappeler sa beauté d'autrefois. La colonne en pierre millénaire qui se trouve à l’extérieur de la pagode, de 5m de haut,  mérite une mention particulière. Son dos est orienté vers le mont Dai Lam (mont Dam), sa face vers l’est. La fondation est carrée avec une section de près de 2 m de long. Le chapiteau rond a un diamètre de près de  1,5 m.

Le haut de la colonne abrite une magnifique paire de dragons de la dynastie des Ly.  La tête est majestueuse avec une crête de feu qui s'étend vers le haut. Le haut du corps est souple et recourbé en forme de S autour de la colonne avec deux queues qui s’emboîtent. Même les motifs les plus petits tels que écailles et jambes aux ongles acérés ont été gravés avec beaucoup de minutie.-



Les habitants de Bac Ninh viennent souvent brûler des bâtonnets d’encens au pied de la colonne les jours de pleine lune
et le premier jour du mois lunaire.



Cette colonne en pierre de la pagode Dam a traversé les siècles.


Beaucoup de gens  estime que cette grande colonne en pierre a été taillée à partir de roches venues d'autres régions,
car elles sont complètement différentes de celles de la localité.
.


Les deux dragons de la dynastie des Ly de la colonne en pierre. 


Le corps des deux dragons est souple et recourbé en forme de S autour de la colonne, avec deux queues qui s’emboîtent.


Les vestiges dans le secteur de la colonne en pierre témoignent de la beauté de l’architecture monumentale sous la
dynastie des Ly. 



La route qui mène à l’ancienne colonne en pierre.


La colonne en pierre de la pagode Dam, architecture la plus majestueuse de la dynastie Ly. 

De nombreux historiens tentent de faire la lumière sur la signification de cette colonne en pierre, avec plusieurs hypothèses. Certains ont estimé qu’il pourrait s’agir d’un linga ; d’autres (en se basant sur les détails des poutres intactes et des trous dans le chapiteau) du support d’un ouvrage architectural tel que autel ou petite pagode.

Même les deux dragons sont le sujet à discussion. La plupart des gens pensent  qu'il s'agit d'une paire de puissants dragons adorant la perle, d’autres qu’il s’agit de symboles de prolifération. Mais toutes les hypothèses partagent le même point de vue selon lequel cette magnifique colonne en pierre est un ouvrage grandiose et unique de la dynastie des Ly./.


Réalisé par Viêt Cuong