20/10/2016 11:27 GMT+7 Email Print Like 0

Villes miniatures au sein de la capitale

Hanoi tire sa beauté du mélange harmonieux de ses éléments architecturaux orientaux et occidentaux. De nos jours, la capitale millénaire se déploie avec une physionomie nouvelle : une ville dynamique avec de nombreux complexes urbains modernes à sa périphérie, comme autant de petites villes miniatures.
Le vieux quartier, cœur vibrant de la capitale

Ceux qui ont flâné dans le vieux quartier ou "36 phô phuong" (36 rues et corporations) ont pu comprendre pourquoi Hanoï est une source d'inspiration pour de nombreux artistes. Voilà pourquoi Hanoi apparaît dans divers genres d'art, poésie, musique et peinture, et partout où l'on va, on n'oublie jamais ce morceau de terre.
 

Vue panoramique du centre de Hanoi avec le lac de l’Epée restituée au centre.
Photo prise dans les années 1930. Photo: Archives de VI.



Le marché Dông Xuân, dans le vieux quartier de Hanoi, a été construit pendant la dynastie des
Nguyên (début du 19e siècle) et reconstruit solidement par les Français en 1890.
Photo prise en 1980 quand il y avait encore des tramways. Photo: Archives de VI.



Lettrés écrivant des sentences parallèles pendant le Têt dans une rue de Hanoi il y a
plus d'un siècle. Photo: Archives de VI.



Rue Hàng Thiêc en 1915. Photo: Archives de VI.


Une boutique vendant des jouets pour la fête de mi-automne sur la Rue Hàng Gaï,
dans la période 1915-1917. Photo: Archives de VI.

L’ancien quartier de Hanoi a pris forme autour du 10e siècle, puis s’est fortement développé du 15e au 18e siècles avec des rues disposées comme un échiquier et des rangées de maisons-tubes. L'ensemble couvre 82 ha. Il est situé à l'Est de la citadelle royale Thang Long. Le vieux quartier a été développé sous la domination française, avec 1.586 villas, dont 562 villas privées actuellement en usage et 1.024 autres placées sous la propriété de l'Etat.
Vu du ciel, l’ancien quartier de Hanoi ressemble à un triangle géant avec des rues comme un échiquier. Autrefois, chacune était spécialisée dans un métier ou une ligne de produits. Tout le quartier était un grand marché. C’est peut-être pour cette raison que Hanoi était autrefois connu sous le nom de "Ke cho" (quartier commercial). Les rues ont été nommées d'après les types de produits vendus avec le mot "Hàng" pour chaque rue, tels que de Hàng Duong, Hàng Bac, Hàng Ngang, Hàng Dao, Hàng Mam, Hàng Chinh, etc.

Des deux côtés des rues, des maisons-tubes, étroites et profondes, utilisés à la fois comme résidence et boutique.

A l’époque coloniale, de la fin du 19e - début du 20e siècle, de nombreux changements ont eu lieu, avec l'émergence de nouveaux quartiers caractérisés par des rues droites et larges, des égouts et un éclairage public. Pendant cette période, Hanoi a vu apparaître de nombreux grands bâtiments d'architecture française, en grande partie des bureaux administratifs ou des résidences privées de fonctionnaires français ou de leurs riches collaborateurs vietnamiens.

Pourtant, comme d'autres villes dans le monde, Hanoi n’a pas échappé à la roue du temps. Malgré ses nouveaux quartiers et complexes urbains modernes, elle a conservé son charme envoûtant.


La porte Ô Quan Chuong, dans le vieux quartier de Hanoi. Photo: Archives de VI.


L'empreinte du temps sur d’anciens ouvrages de Hanoi. Photo: Trong Chinh, Trân Thanh Giang, Trân Công Dat


A l’intérieur d’une maison ancienne à Hanoi. Photo: Archives de VI.


L'empreinte du temps sur une ancienne villa d'architecture coloniale à Hanoi. Photo: Trân Công Dat.


Rythme de vie simple de Hanoiens dans le vieux quartier. Trong Chinh


Un étranger cherchant des journaux à une boutique sur le trottoir. Photo: Archives de VI.


Une forge dans le vieux quartier de Hanoï. Photo: Trân Thanh Giang.

Petite Venise

Il y a plus d'une décennie, les Hanoiens ne pouvaient guère imaginer, même dans leurs rêves, que Hanoi connaîtrait un tel développement.

Situés à environ une demi-heure du centre-ville, de nombreux centres urbains modernes ont vu le jour comme autant de villes européennes miniatures, par exemple Vinhomes Royal City, Vinhomes City, Vinhomes Riverside, Ecopark, Ciputra, le Manoir et Park City...

Grâce à ces nouveaux centres urbains, la densité de population dans le centre-ville a baissé, et les habitants, en particulier les jeunes, ont découvert un nouveau style de vie.



Le Royal City, une "ville miniature européenne" à Hanoi construit dans le style néo-classique.
Photo: Trân Thanh Giang.



Panorama de Vinhomes Riverside à Nord-Est de Hanoï. Photo : Lê Hiêu.


Le Vinhomes Riverside, un exemple d'éco-architecture. Photo: Archives de Vingroup.


Le Vinhomes City, au style dynamique et à l’architecture moderne inspirée de Singapour.
Photo: Archives de Vingroup.



Vinhome s Times City, centre urbain de l’ère nouvelle de Hanoï. Photo: Archives de Vingroup.
 


  (Nguyên Duc Chung, Président du Comité populaire de Hanoi)
 

«Dans son plan de développement à long terme, Hanoi va embellir pas à pas ses vieux centres urbains, en se concentrant sur le développement vigoureux de ses nouveaux centres urbains afin de créer des infrastructures connectées. Une importance particulière sera accordée au développement des espaces verts avec un million d'arbres et 25 parcs publics dans les cinq ans à venir, dont 5 parcs aux normes internationales.»

Située à seulement 15 minutes du centre-ville, au sud-ouest, le Vinhomes Royal City est un nouveau centre urbain qui répond bien à l’expression de "ville européenne en miniature".

Quand la nuit tombe, le Vinhomes Royal City brille de mille feux. Avec son portique d’entrée qui ressemble à l'Arc de Triomphe de Paris, le complexe apparaît élégant dans son style architectural néo-classique.

Le Royal City possède une place de près de 30.000 m2 décorée de sculptures. Autour, de hauts buildings agrémentés d’espaces verts, de piscines, de terrains de jeux et de jardins construits dans un style japonais. Son centre commercial et de divertissement est très moderne, avec de grands magasins, un parc aquatique et une patinoire.

Le Vinhomes Times City se trouve quant à lui à la porte sud-est de Hanoi. Il est très prisé des jeunes dynamiques et modernes. Premier complexe urbain dans le Nord du Vietnam, il a été construit avec la volonté de créer un centre urbain vert et moderne inspiré de Singapour, doté d’infrastructures synchrones (résidence, santé, éducation, divertissement, sports, commerces...).

Selon de nombreux experts en architecture, le Times City est le modèle urbain le plus adapté à la vie dynamique de Hanoi. C’est non seulement un endroit agréable à vivre, mais aussi une attraction touristique.

Contrairement aux deux centres urbains mentionnés ci-dessus, le Vinhomes Riverside se trouve au nord-est de Hanoi. On le surnomme la «Venise de Hanoi» en raison de ses canaux, lacs, parcs verdoyants entourant des villas luxueuses et élégantes.

On peut dire que le développement des conglomérats urbains modernes dans Hanoi est une nécessité dans le processus de développement de cette ville capitale de plus de 7,5 millions d’habitants. L'émergence de ces centres urbains apporte également de nouvelles couleurs à la ville millénaire./.



Vinschool, un réseau d'écoles de niveau international dans le Vinhomes City. Photo: Archives de Vingroup.


Elèves dans une bibliothèque de Vinschool. Photo: Archives de Vingroup.


L’Hôpital Vinmec, l'un des hôpitaux privés les plus modernes du Vietnam. Photo: Archives de Vingroup.


Le Vincom Mega Mall, un complexe de shopping et de divertissement dans le Vinhomes City.
Photo: Archives de Vingroup



Le réseau de supermarchés modernes à l'intérieur des nouvelles zones urbaines répond à la
demande quotidienne de leurs habitants. Photo: Trân Thanh Giang.


Texte: Thao Vy - Photos: Trân Công Dat, Trân Thanh Giang, Lê Hiêu & Archives de Vingroup et de la revue Vietnam Illustré (VI)