11/12/2017 11:25 GMT+7 Email Print Like 0

Une course pour les ours à Hanoï

Un semi-marathon a eu lieu ce dimanche matin 10 décembre à Hanoï pour appeler à mettre fin à l’élevage des ours pour leur bile. Plus de 800 personnes de 43 pays y ont participé.

Cette course a été organisée par le club hanoïen Red River Runners (RRR), en coordination avec la société Sporting Republic et le centre Education for Nature – Vietnam (ENV). C’est la cinquième fois consécutive que le semi-marathon du club RRR est organisé dans le but de recueillir des fonds pour les animaux sauvages au Vietnam.

L’événement a attiré de nombreux coureurs des ambassades des États-Unis, du Royaume-Uni, de France, de la Délégation de l’Union européenne au Vietnam et de plusieurs organisations.

Selon Jody O’Dea, représentant du club RRR, cette course comprend cinq épreuves (21 km, 10 km, 5 km, course pour familles de 3 km et course pour enfants de 800 m). Elle vise à appeler les gens à protéger les ours, à ne pas utiliser de bile d’ours et à mettre fin à l’élevage de ces plantigrades pour extraire leur bile. Les fonds recueillis seront utilisés pour soutenir les activités dans ce secteur.

Nguyen Phuong Dung, vice-directrice du centre ENV, a indiqué que plusieurs avancées avaient été réalisées en 2017 en termes de protection des ours. Au milieu de 2017, le gouvernement a réaffirmé son engagement à mettre fin à l’élevage des ours pour leur bile. La 2e phase d’un programme d’identification par puce électronique permet de mieux surveiller ces animaux à Hanoï et Dong Nai (Sud). L’ENV a également constaté plusieurs affaires où des ours avaient été sauvés par des organes vietnamiens compétents.

La course du club RRR est le prélude d’une semaine pour les ours qui a lieu du 10 au 16 décembre. Organisée pour la première fois au Vietnam, cette semaine comprend nombre d’activités dans différentes villes et provinces afin de sensibiliser les gens à la protection de ce plantigrade. -VNA/VI