Nouvelles

Ouverture du Forum ministériel 2022 de l'OCDE sur l'Asie du Sud-Est à Hanoï

Le Forum ministériel de l'Asie du Sud-Est 2022 de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) s'est ouvert le 17 octobre à Hanoï.​

Le Forum ministériel de l'Asie du Sud-Est 2022 de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) s'est ouvert le 17 octobre à Hanoï.

  Photo: VNA  

Sur le thème « Connecter les régions : partenariat pour des chaînes d'approvisionnement résilientes et durables », l'événement était co-organisé par l'OCDE, le ministère vietnamien des Affaires étrangères et l'ambassade d'Australie au Vietnam.

C'était l'initiative du Vietnam et de l'Australie en tant que coprésidents du Programme régional pour l'Asie du Sud-Est (SEARP) géré par l'OCDE, et le premier événement important du programme au cours de la période 2022-2025.

Dans son allocution, le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, a exprimé l'espoir que les participants examineront les causes de la perturbation des chaînes d'approvisionnement et leurs impacts sur l'économie mondiale, ainsi que la reprise et le changement des chaînes d'approvisionnement dans les temps à venir.

Il leur a suggéré de proposer des politiques et des mesures pour renforcer la résilience et l'autonomie des économies, et d'identifier des orientations de coopération entre l'OCDE et les pays d'Asie du Sud-Est.

Le secrétaire général de l'OCDE, Mathias Cormann, a salué pour la première fois la coprésidence vietnamienne du SEARP, affirmant qu'elle reflète la confiance des pays membres de l'OCDE et d'autres pays de la région dans la capacité du Vietnam à relier l'OCDE à la région.

Saluant les contributions actives du Vietnam au SEARP en sa qualité de coprésident, Mathias Cormann s'est engagé à poursuivre la coordination avec le Vietnam pour promouvoir la coopération entre l'OCDE et les pays d'Asie du Sud-Est et réaliser le plan d'action OCDE-ASEAN.

Il a demandé aux participants de discuter du potentiel des économies régionales et du soutien des pays de l'OCDE à la région de l'Asie du Sud-Est.

S'adressant au forum, le vice-Premier ministre vietnamien Pham Binh Minh a souligné l'importance de l'Asie du Sud-Est pour l'économie mondiale, affirmant qu'avec une population de 660 millions d'habitants, la région devrait devenir la quatrième économie mondiale d'ici 2030.

  Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh. Photo : VNA   

En tant que coprésident du SEARP pour 2022-2025, le Vietnam est prêt à contribuer à forger une coopération entre l'OCDE et l'Asie du Sud-Est d'une manière plus globale, efficace, pratique et durable, a-t-il affirmé.

Pham Binh Minh a suggéré d'intensifier la coopération de la chaîne d'approvisionnement entre les deux parties de manière stable, durable et équitable, et d'utiliser les réseaux économiques existants, en particulier le Partenariat économique global régional (RCEP), l'Accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP) et l’accords de libre-échange entre l'Asie du Sud-Est et l'OCDE.

Le vice-Premier ministre a appelé les pays de l'OCDE à aider l'Asie du Sud-Est à tirer pleinement parti de son potentiel dans l'économie numérique, l'agriculture de haute technologie et l'innovation, et à envisager une coordination dans le développement des chaînes d'approvisionnement numériques et agricoles.

Le gouvernement vietnamien continuera de faciliter les investissements dans des domaines prioritaires tels que la haute technologie, l'informatique, l’industrie auxiliaire, l'agriculture intelligente, la protection de l'environnement, les énergies renouvelables et les infrastructures au service du bien-être social, a-t-il souligné.

Pham Binh Minh a déclaré qu'il espérait que les entreprises d'IDE des pays de l'OCDE et d'autres pays d'Asie du Sud-Est aideraient le Vietnam à accélérer son processus d'industrialisation et de modernisation, en particulier dans la formation du personnel, la recherche, le développement, l'innovation et le transfert de technologie, faisant ainsi du Vietnam un centre régional et mondial des chaînes de valeur.

Il a également appelé l'OCDE à aider l'Asie du Sud-Est à moderniser ses infrastructures et à faire de l'ASEAN un centre logistique, y compris le complexe logistique de la province de Vinh Phuc (Nord).

"Nous espérons que l'OCDE aidera les petites et moyennes entreprises vietnamiennes à accéder aux marchés internationaux des capitaux, à transférer des technologies, à améliorer la capacité administrative et la compétitivité, à développer des produits clés et à créer des marques fortes", a-t-il poursuivi.

Le vice-Premier ministre a suggéré aux deux parties de mettre en œuvre efficacement le protocole d'accord OCDE-ASEAN, en particulier dans des domaines prioritaires tels que la fiscalité, la facilitation des échanges, l'investissement, la transformation numérique et la formation du personnel.

Il a souligné que le maintien d'un environnement stable et la garantie de la circulation des marchandises dans les eaux internationales, y compris la Mer Orientale, sont à la fois le droit et la tâche de tous les pays.

Pham Binh Minh a exprimé son espoir que des solutions globales et réalisables seront proposées lors du forum pour faire progresser et approfondir les relations entre l'OCDE et l'Asie du Sud-Est pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région et dans le monde en général.

VNA/VI


Top