01/05/2015 10:01 GMT+7 Email Print Like 0

Séisme : le Vietnam aux côtés des victimes au Népal

En réponse à l'appel urgent du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le Comité central de la Croix-Rouge du Vietnam (CRV) a décidé d'octroyer une aide financière initiale de 30.000 dollars afin d'aider le peuple népalais à surmonter les conséquences du tremblement de terre survenu le 25 avril.


Il compte en outre appeler tous les Vietnamiens de l'ensemble du pays à venir en aide aux victimes du séisme.


Auparavant, le CRV a envoyé une lettre de sympathie à la Croix-Rouge du Népal et, de concert avec le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a élaboré une liste d'experts et cadres vietnamiens prêts à participer à des activités humanitaires au Népal.


Pour répondre aux besoins d'aide humanitaire après le séisme de magnitude 7,8 survenu au Népal, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a lancé un appel urgent afin de collecter 33,4 millions de francs suisses. Cette somme sera destinée à assurer les besoins de première nécessité tels que vivres, tentes, eau potable, hygiène environnementale... de 75.000 personnes vulnérables. Auparavant, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a transmis 500.000 francs suisses à la Croix-Rouge du Népal pour soutenir environ 12.000 personnes.


Le 29 avril, la société AIG Travel Asia Pacific a annoncé l'envoi d'un hélicoptère pour ramener ses clients, dont cinq ressortissants vietnamiens, à Katmandou. Ces touristes se trouvaient sur le mont Namche qui culmine à 3.440 mètres d'altitude. Après avoir été ramenés à Katmandou, ils seront transportés par avion à New Delhi. En outre, un groupe de 11 Vietnamiens est actuellement sain et sauf à Katmandou.


Le même jour, une mission spéciale de l'ambassade du Vietnam en Inde s'est rendue au Népal pour venir en aide aux ressortissants vietnamiens et les ramener à New Delhi.


Selon l'AFP, cinq jours après ce séisme qui a fait près de 5.500 morts et des milliers de blessés, une aide humanitaire massive continuait d'affluer jeudi, mais des difficultés logistiques ralentissent les distributions aux survivants désemparés, épuisés et menacés par la faim et la soif. Le gouvernement a reconnu être dépassé par l'ampleur de la catastrophe en suite du séisme le plus meurtrier survenu au Népal depuis plus de 80 ans. -VNA/VI