01/12/2016 15:15 GMT+7 Email Print Like 0

Message du président vietnamien à la communauté francophone

Au 16e Sommet de la Francophonie  tenu à Madagascar (les 26 et 27 novembre), le président Trân Daï Quang a appelé la communauté francophone à intensifier ses efforts et contributions pour construire un ordre mondial équitable, plus égale; promouvoir le règlement des conflits, les différends internationaux par des moyens pacifiques; soutenir les États membres dans la mise en œuvre de l'Objectif du développement durable et de l'Accord de Paris sur les changements climatiques.
Le 16e Sommet de la Francophonie a eu lieu dans le contexte de la situation internationale et dans l'espace francophone plus compliqué. La croissance économique a baissé, les défis de sécurité traditionnels et non traditionnels augmentent de plus en plus.

Prenant la parole à la cérémonie d'ouverture, le président Trân Daï Quang a mis en évidence le message de "promouvoir la coopération et renforcer la solidarité pour la paix, la stabilité et le développement durable"; L'appel à la communauté francophone de renforcer les contributions pour établir un ordre mondial équitable, plus juste; participer à la construction du partenariat mondial; promouvoir le règlement des conflits, les différends internationaux par des moyens pacifiques; soutenir les États membres dans la mise en œuvre de l'Objectif du développement durable et de l'Accord de Paris sur les changements climatiques. Le président a partagé également des modèles réussis du Vietnam dans le Renouveau, la stabilité politique et le développement économique dans le contexte socio-économique où des pays francophones sont confrontés à des difficultés, instabilités dans leur développement économique.

Le Vietnam a apporté des contributions actives et substantielles à tous les débats, et a réussi à lier ses intérêts propres aux préoccupations communes de la Francophonie. Il s’agit d’accélérer la coopération économique, d’aider les pays en développement à mieux intégrer le tissu économique mondial, de garantir la sécurité des ressources en eau, la sécurité alimentaire et énergétique.

Le Sommet a également soulevé la question de la Mer Orientale dans son document, a exprimé sa préoccupation et a souligné la nécessité de la modération, le respect du droit international, notamment la Convention sur le droit de la mer des Nations Unies en 1982.


Le président du Madagascar-Héry Rajaonarimampianina et le Secrétaire général de l'Organisation internationale
de la Francophonie, Michaëlle Jean (à droite) accueillant le président Trân Daï Quang et son épouse
au Sommet. Photo: Nhan Sang / VNA



Le président Trân Daï Quang et les chefs des délégations des pays participant au 16e Sommet de la Francophonie
à Madagascar posent pour une photo. Photo: Nhan Sang / VNA



Le président Trân Daï Quang prononçant un discours à la cérémonie d'ouverture du 16e Sommet de la Francophonie.
Photo: Nhan Sang / VNA



Panorama de la cérémonie d'ouverturedu 16e Sommet de la Francophonie. Photo: Nhan Sang / VNA

On peut dire, à ce sommet, le Vietnam a démontré le rôle d’un membre actif de ses responsabilités. Ainsi, les pays participants ont particulièrement apprécié le discours que le président vietnamien Trân Dai Quang avait présenté lors de la séance d’ouverture du sommet.

Le chef de l’Etat vietnamien a, en marge de ce grand rendez-vous, rencontré la secrétaire générale de l’OIF et des dirigeants de plusieurs pays pour parler de la coopération bilatérale, notamment en matière de commerce et d’investissement. ...
 

Le président du Madagascar-Héry Rajaonarimampianina accueillant son homologue vietnamien Trân Daï Quang.
Photo: Nhan Sang / VNA



Les président Trân Daï Quang et Hery Rajaonarimampianina ont eu un entretien et assisté à la signature
de documents de coopération entre les deux pays. Photo: Nhan Sang / VNA



Le président Trân Dai Quang et la communauté vietnamienne dans la capitale de Madgascar Antananarivo.
Photo: Nhan Sang / VNA

 
Réalisé par VNA/Revue Vietnam illustré
Articles Déjà publiés