24/11/2015 09:31 GMT+7 Email Print Like 0

L’Union européenne face au changement climatique au Vietnam

 L’action de l’Union européenne face au changement climatique au Vietnam a été le thème d’un colloque récemment tenu, à Hanoi, par la délégation de l’Union européenne, en collaboration avec les ambassades belge, danoise, française, allemande, italienne, hollandaise, espagnole et britannique.


Le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement Trân Hông Ha a présenté les mesures prises par le Vietnam face à l’évolution climatique. Le Comité central du Parti communiste vietnamien a promulgué une résolution; le gouvernement a adopté une stratégie nationale et un programme national pour faire face au changement climatique ; plusieurs textes juridiques sur ce sujet ont été promulgués. Le Vietnam, qui s’est fixé pour objectif de réduire de 8% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, est en train d’élaborer son INDC (Intended Nationally Determined Contributions), document qui détaille les contributions décidées au niveau national qui seront remises par les parties en amont de la COP21. Trân Hông Ha:


«Le Vietnam a tout préparé pour mettre en œuvre son INDC, que ce soit au niveau institutionnel et personnel ou au niveau financier et technologique. Le gouvernement fera de son mieux mais aura aussi besoin de l’assistance internationale et de la participation de tous les acteurs économiques dans le pays et à l’étranger. L’aide internationale, en particulier de l’Union européenne, est d’autant plus importante que nous ambitionnons, à long terme, de réduire de 25% nos émissions de gaz à effet de serre. Nous allons également préciser la responsabilité des différentes composantes économiques, notamment des entreprises privées».


Le Vietnam étant l’un des pays les plus durement touchés par le dérèglement climatique, l’Union européenne souhaite l’aider à promouvoir un développement respectueux de l’environnement, a déclaré l’ambassadeur Bruno Angelet, chef de la Délégation de l’Union européenne au Vietnam. Récemment, l’Union européenne a décidé d’accorder au Vietnam une somme de 400 millions de dollars, dont plus de 300 millions seront consacrés au développement des énergies durables. Elle continuera de collaborer avec la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement et d’autres bailleurs de fonds pour appuyer les efforts du Vietnam dans l’adaptation au changement climatique, a ajouté Bruno Angelet. -VOV/VNA/VI