15/05/2021 16:32 GMT+7 Email Print Like 0

L'étrange architecture de l’église Du Sinh à Da Lat

Différente de l’image superficielle de l’architecture occidentale des églises catholiques, l’église Du Sinh à Da Lat a un portique à trois entrées, une statue de dragon, un clocher, des toits incurvés en forme de « tête de couteau »,... Ce qui fait que beaucoup de gens pensent à tort que c’est une pagode vietnamienne. Cette étrangeté attire non seulement l’attention des touristes, mais elle reflète également bien des choses intéressantes dans la vie culturelle et religieuse des Vietnamiens.
Installée sur une colline en pente douce au bord de la rue Huyên Trân Công Chua, à Dà Lat, l’église Du Sinh a été construite en 1956 et inaugurée à l’occasion de Noël 1957. Son clocher a été achevé en 1962. Dans l’ensemble, l’architecture extérieure ressemble à une pagode vietnamienne. En passant par le portique à trois entrées, le touriste se trouve devant les escaliers menant au clocher qui est couvert d'une toiture de tuiles. Montant les escaliers, il se trouve devant le sanctuaire.
 
Entouré de longs couloirs, le sanctuaire à deux étages est couvert d'une toiture de tuiles rouges et ses murs sont en briques. Ce qui est remarquable, c’est que toutes les colonnes qui supportent le sanctuaire sont décorées en bas-reliefs en forme de tige de bambou, évoquant l’image de la campagne vietnamienne. Les autres couloirs sont décorés de cercles en forme du mot « Tho » (Longévité), une décoration typique des temples et pagodes vietnamiens.


Construite en 1956, l’église Du Sinh possède une architecture vietnamienne avec un portique à trois entrées, une statue de dragon, un clocher,
des toits incurvés en forme de « tête de couteau »,… Photo : Thanh Hoà/VNP



Les colonnes qui supportent le clocher sont décorées de bas-reliefs en forme de tige de bambou, évoquant l’image de la culture rurale vietnamienne.
Photo : Thanh Hòa/VNP
 


Clocher de l’église Du Sinh. Photo : Thanh Hòa/VNP


Escaliers menant au clocher de l’église. Photo : Thanh Hoà/VNP


Des fidèles lors d’une messe. Photo : Thanh Hòa/VNP


L’église Du Sinh est entourée d’espaces verts. Photo : Thanh Hòa/VNP

En particulier, l’utilisation de l’image du dragon est considérée comme une manière unique et différente dans la décoration d’une église catholique car les dragons ne sont le plus souvent utilisés que dans la décoration des palais, tombeaux, maisons communales, pagodes,... Ils apparaissent rarement dans les œuvres architecturales occidentales, en particulier les églises. En plus de cela, les images de dragon utilisées dans cet ouvrage architectural présentent également des variations assez impressionnantes. Dans l’architecture des palais, des maisons communes, des pagodes vietnamiennes, il y a un modèle de décoration « lưỡng long chầu nguyệt » (Dragons tournés vers le motif représentant la lune) pour désigner le respect et la dévotion aux divinités. Et ce modèle s’est transformé en « lưỡng long chầu Thánh Giusê bế Chúa hài đồng » (Dragons tournés vers la statue de Saint-Joseph portant l’enfant Jésus) dans la décoration du portail de l’église.

Cette décoration étrange s’explique par le choix de la conception choisie par l’évêque Buu Duong, le maître d’œuvre de l’architecture de l’église Du Sinh. De la lignée royale de la dynastie Nguyên, il était le cinquième neveu du roi Minh Mang, qui était un bouddhisme fervent. Avant de devenir chrétien, il étudia dans un temple bouddhiste, maîtrisa l’écriture sino-vietnamienne et accumula des connaissances sur la culture et la philosophie orientales. Il est probable que c’est pour cette raison qu’il construisit une église aussi originale./.
 
Réalisé par: Thanh Hòa – Traduction: Hà Vu