05/01/2020 11:01 GMT+7 Email Print Like 0

Les protecteurs de la mer de Cù Lao Chàm

Des membres de l'équipe de surveillance de Cù Lao Chàm  plonge chaque jour en haute mer pour protéger l'écosystème marin. Cela contribue à créer un environnement idéal pour la vie des animaux et plantes.
La zone de protection marine de Cù Lao Chàm est la zone centrale de la réserve de biosphère de Cù Lao Chàm, dans la province de Quang Nam. La zone, de 2.471 ha, abrite des écosystèmes marins et forestiers avec des récifs coralliens, des herbiers marins et des forêts à usage spécial.

La région compte plus de 311 récifs coralliens avec environ 300 espèces, principalement des coraux mous, avec un taux de couverture moyen de 41%. Il y a également 50 hectares d'herbiers marins avec cinq espèces spécifiques et une couverture moyenne de 15-25%. Cet écosystème abrite 76 espèces d'algues, plus de 270 de poissons, 97 de mollusques et 11 d'oursins.

L'écosystème marin de Cù Lao Chàm a été préservé presque intact, en partie grâce aux efforts des 18 membres de l'équipe de surveillance maritime relevant du Conseil de gestion de la réserve.


L'équipe de surveillance mesure la superficie des récifs coralliens. Photo: Phong Thu


Au cours de leurs plongées, les membres de l'équipe ramassent également des déchets plastiques collés aux récifs. Photo: Tât Son


L'équipe a contribué à la protection des écosystèmes de Cù Lao Chàm. Photo: Tât Son 


Des notes de suivi sont enregistrées sur le fond marin. Photo: Phong Thu


Les spécimens de coraux seront transplantés, cultivés et multipliés dans une zone distincte. Photo: Tât Son


Des récifs coralliens sont plantés au fond de la mer. Photo: Phong Thu

Chaque jour, Nguyen Thi Thuy Hông et Trân Thi Phuong Thao, avec leurs coéquipiers, plongent au fond de la mer pour surveiller et recueillir des données sur certaines zones sensibles. Portant de lourdes bouteilles d’oxygène et des ceintures de plomb, ils restent dans l’eau pendant des heures.

Thuy Hông a le teint pâle car elle reste dans l'eau froide toute la journée. Elle a confié que son travail sous-marin était difficile, et que des incidents inattendus étaient toujours possibles tels que courants forts, épuisement ou problème dans le système d’approvisionnement en oxygène. Sa mission est particulièrement difficile lors des périodes de forte houle et de vents forts.

Le sacrifice silencieux et l'amour pour leur travail de ces hommes et femmes ont largement contribué à la protection de la zone centrale de Cù Lao Chàm, classée réserve de biosphère mondiale. De nombreux récifs coralliens ont été restaurés et développés, créant un habitat idéal pour les animaux tels que tortues marines et cétacés./.
 
Texte: Thanh Hoà-Photos: Tât Son, Phong Thu