02/10/2020 15:55 GMT+7 Email Print Like 0

Les majestueuses cascades de Dray Nur et Dray Sap dans le Tay Nguyen

Dans la région entre les provinces de Dak Lak et Dak Nong existent deux chutes d’eau parmi les plus sauvages, les plus majestueuses et les plus romantiques de la légendaire région du Tay Nguyen (Hauts-Plateaux du Centre). Ce sont les cascades de Dray Nur (cascade « Femme ») et Dray Sap (cascade « Homme »).
La cascade de Dray Nur se trouve dans le village de Kuop, commune de Dray Sap, district de Krong Ana, province de Dak Lak. Celle de Dray Sap dans la commune de Nam Ha, district de Krong Kno, province de Dak Nong.

Ces deux chutes d'eau ne sont pas loin l’une de l’autre. De Dray Nur, pour arriver à Dray Sap, les visiteurs doivent traverser un pont à haubans en acier rouge et suivre un court sentier en forêt.

Dray Nur et Dray Sap sont les deux cascades les plus magnifiques de la mythique rivière Serepok. Selon une légende des Edé, jadis la rivière n’était qu’un cours d’eau sinueux entre forêt et montagne. A cette époque-là, un jeune homme du village de Kuop tomba amoureux d’une jeune fille qui habitait de l’autre côté de la rivière Serepok. Issus de deux familles qui se haïssaient depuis des générations, leur amour était impossible. Une nuit de pleine lune, les amoureux décidèrent de se suicider en se jetant dans la rivière pour rester ensemble pour toujours. Le ciel devint soudainement tout noir et des orages éclatèrent.



Ces roches de lave de la cascade de Dray Nur, de forme prismatique,  sont assez similaires à celles de la célèbre falaise de Da Dia de Phu Yen.  Photo : Thanh Hoa


Voûte d'une grotte regardant vers la cascade de Dray Nur.   Photo : Thanh Hoa


La cascade gronde et fait s'envoler la mousse blanche.  Photo : Thanh Hoa


Racine géante  embrassant une roche, créant des formes étranges.  Photo : Thanh Hoa

Des millions d'annees de tectonique ont créé des vallées profondes et magnifiques où rugit la majestueuse cascade de Dray Nur.   Photo : Thanh Hoa

Le lendemain matin, la rivière Serepok était scindé en deux affluents séparant les deux hameaux et les deux clans. L’un s’est appelé Krông Ana (rivière femelle), né de la cascade Dray Nur (cascade Femme) et l’autre Krông Nô (rivière mâle), né de celle de Dray Sap (cascade Homme). Depuis lors, la cascade Femme et la cascade Homme sont toujours l’une à côté de l’autre et sont liées par la rivière.
 
La légende des cascades de Dray Nur et Dray Sap, considérée comme une sorte d'histoire d’amour à la « Roméo et Juliette », est empreinte de l’identité épique des Edé.
Durant la saison des pluies, la cascade de Dray Nur  mesure plus de 250 mètres de long, 30 mètres de haut et s'étend sur 150 mètres. La mousse blanche s’envole, la vapeur d’eau rempli l'atmosphère, constituant une scène poétique et un paysage sauvage. A la saison sèche, Dray Nur a peu d’eau. Les visiteurs peuvent patauger dans le ruisseau, marcher pieds nus sur les rochers recouverts de mousse et sentir l'eau fraîche qui caresse leur peau.

Les  formations rocheuses hexagonales disposées uniformément au bas de la cascade et ressemblant à une main magnifiquement agencée du Créateur, attire également l'attention des visiteurs. Selon des chercheurs, ces roches de lave de forme prismatique  sont assez similaires à celles de la célèbre falaise Da Dia à Phu Yen. C'est vraiment un étrange cadeau offert par la nature qui a été formé à partir de blocs de lave,  il y a des millions d'années.

Contrairement à la cascade de Dray Nur, celle de Dray Sap est plus poétique et plus paisible. Du flanc de la montagne à environ 20 m de haut, deux chutes d’eau tombent dans la brume. C'est peut-être la raison pour laquelle elle est appelée la "cascade de fumée". La beauté de Dray Sap se mêle aux vastes forêts verdoyantes. Vu de la lisière de la forêt, l'eau au pied de la cascade  ressemble à un grand lac turquoise. Au bord du lac se trouvent des couches de pierres noires qui s'élancent vers l'eau. Sur de grands rochers plats ombragés   les visiteurs peuvent faire une pause pour contempler le spectaculaire  paysage./.



Un paysage poétique et majestueux.   Photo : Thanh Hoa


La cascade de Dray Nur est une destination à ne pas manquer lorsque l'on voyage au Tay Nguyen.  Photo : Thanh Hoa


Des touristes étrangers explorent la beauté sauvage  de la cascade de Dray Sap.    Photo : Thanh Hoa


Baignade dans l'eau fraîche au pied de la cascade de Dray Sap.   Photo : Thanh Hoa
 
Texte et photo : Thanh Hoa