07/12/2016 14:28 GMT+7 Email Print Like 0

Les exportations de poissons d’aquarium se marchent bien

 Actuellement, les poissons d’aquarium sont l’un des segments agricoles importants de Hô Chi Minh-Ville, sur un marché en expansion plein de promesses.

Selon le Service de l’agriculture et du développement rural de Hô Chi Minh-Ville, il y a environ 300 établissements de production et plus de 280 magasins de poissons d’aquarium qui sont situés, pour l’essentiel, dans les arrondissements 8, 9, 12, de Gò Vâp, de Binh Tân, de Thu Duc, de Cu Chi, de Binh Chánh et de Hoc Môn.

De janvier à octobre de cette année, la ville a vendu plus de 87 millions de poissons d’ornement, soit une croissance de 2,5% sur un an, dont 12,627 millions à l’étranger pour une progression de 14,3%. Aujourd’hui, les poissons d’ornement de Hô Chi Minh-Ville sont commercialisés dans 47 pays du monde, l’Europe étant son plus grand débouché.

En 2015, le nombre de poissons d’aquarium s’est élevé à 120 millions pour un chiffre d’affaires de 534,5 millions de dôngs, soit une hausse annuelle de 100% en volume et de 50% en montant. En 2015, les exportations de ces poissons ont atteint 13 milliards de dollars, le double de celles de 2010.

Mais cette exportation devient de plus en plus difficile, selon Tông Huu Châu, spécialiste de ce domaine. En effet, les deux marchés majeurs sont l’Europe et les États-Unis, qui sont particulièrement stricts sur les techniques d’élevage. Ils exigent notamment une certification de sécurité sanitaire qui peut prendre jusqu’à deux ans à obtenir.

Afin que cet élevage se développe durablement, des techniques plus modernes doivent être employées, et les normes de bonnes pratiques GMP doivent être suivies afin de garantir la qualité des poissons. -CVN/VNA/VI