28/05/2016 09:17 GMT+7 Email Print Like 0

Les dirigeants du G7 s’engagent à coopérer pour garantir la sécurité de la navigation maritime

 Le 27 mai, les dirigeants du G7 ont affirmé intensifier leur coopération pour faire face à la croissance non durable de l’économie mondiale et pour garantir la sécurité de la navigation maritime, notamment en mer Orientale.


Dans la déclaration rendue publique à l’issue du sommet du G7 au Japon, les dirigeants de ce groupe ont fait de la croissance mondiale leur « priorité absolue » et aussi dit leur "préoccupation" face à l'aggravation des tensions maritimes en mer Orientale et en mer de Chine orientale, appelant au règlement des conflits sans recours à la force.


Ils ont également rappelé que les différends doivent être réglés par la voie pacifique et la liberté de la navigation maritime et aérienne doit être respectée. Par ailleurs, ils ont aussi estimé que les déclarations de souveraineté doivent être basées sur le droit international et que les pays doivent faire preuve de retenue, s’abstenir de tout acte unilatéral susceptible d’aggraver la tension et de tout recours à la force pour parvenir aux déclarations de souveraineté.


En marge du sommet, les dirigeants du G7 ont eu rencontres avec les représentants de pays émergents et en développement d’Asie et d’Afrique que sont l’Indonésie, le Laos, le Vietnam, le Bangladesh, la Papouasie Nouvelle Guinée, le Sri Lanka et le Tchad.


Lors de ces rencontres, les parties ont exprimé leur préoccupation devant la construction d’îles artificielles et la militarisation de la mer Orientale, et discuté de la construction d’infrastructure de qualité pour promouvoir la croissance durable en Asie et dans d’autres marchés émergents. -VNA/VI