04/01/2015 08:43 GMT+7 Email Print Like 0

L’EPI salue l’essor de l’économie vietnamienne en 2014

En 2014, l'économie du Vietnam a continué à se redresser grâce à la mise en œuvre de mesures de gouvernance économique par le gouvernement ainsi que les efforts de l'ensemble du système social, a écrit l’Euro Presse Images (EPI).

Bien qu’il existe des difficultés, en particulier dans le système bancaire et la restructuration globale de l'économie, les signes positifs de l'économie promettent une belle perspective pour ce pays dynamique en Asie du Sud-Est dans le nouvel an 2015, selon l’agence européenne.

Selon le rapport publié le 27 décembre 2014 par le Département général des statistiques du Vietnam et cité par l’EPI, la situation socio-économique vietnamienne est globalement positive, avec une macro-économie stabilisée, une croissance de 5,98%, soit supérieure à celle fixée par l’Assemblée nationale du Vietnam, une inflation contrôlée avec une croissance de l'indice des prix à la consommation (IPC) en forte baisse à 4,09% en 2014, moins de 5% prévu pour toute l'année et assez faible en 10 ans, une industrie réactivée avec un redressement de 7,15%, une forte hausse de 10,6% dans les secteurs de la vente au détail et des services, le marché monétaire et le marché des changes stabilisés, et particulièrement une bonne reprise dans des secteurs manufacturiers destinés à l’exportation avec un record de l’excédent commercial de 2 milliards d’USD.

La restructuration globale de l'économie va bon train. Dans cette conjoncture économique difficile, les ressources provenant du budget d'Etat ont augmenté pour soutenir le développement socio-culturel et garantir le bien-être social.

Le rapport a également souligné certaines difficultés dans la production et le commerce. L'environnement d'investissement, de commerce et la compétitivité s'améliorent trop lentement. Les procédures administratives restent compliquées et touffues. Les entreprises ont difficilement accès au crédit. Le nombre d'entreprises dissoutes ou qui ont dû interrompre leurs activités est élevé. La dette publique augmente. Les dettes douteuses restent également élevées. La mobilisation des ressources pour le développement ne répond pas à la demande. Le marché boursier ne connaît pas un développement solide. Celui de l'immobilier se redresse lentement. La gestion du marché, la prévention et la lutte contre les fraudes commerciales ne sont pas assez efficaces.

Selon l’EPI, pour l'année 2015, des signes positifs de l’économie mondiale, notamment de la situation économique aux États-Unis,… créeront pour le Vietnam des opportunités d’une intégration plus profonde et élargie dans l’économie mondiale. Sur ces bases, le gouvernement vietnamien prévoit une croissance économique de 6,2%, une hausse de l'IPC de 5%, un taux de pauvreté en baisse de 1,7-2 points d'indice, voire de 4 pour les districts pauvres, 1,6 million d'emplois créés...

Pour y parvenir, le Vietnam s'efforcera de renforcer la stabilité macroéconomique. Des efforts seront déployés pour créer des percées stratégiques, restructurer l'économie en reliant ce processus au changement du modèle de croissance, à l'amélioration du rendement, de la productivité, de la compétitivité, et connaître une croissance économique plus solide et supérieure à celle de 2014. – VNA/VI