26/11/2018 10:30 GMT+7 Email Print Like 0

Le PM demande à Cao Bang de développer un label national de tourisme montagneux

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé à la province montagneuse de Cao Bang, dans le nord du pays, de développer un label de tourisme montagneux pour le pays, qui constitue également l'une des orientations du développement socio-économique futur de la localité.
 
Il s’est adressé à la conférence sur la promotion du commerce, du tourisme et de l’investissement tenue dans la province de Cao Bang, le 25 novembre, un jour après sa séance de travail avec les responsables provinciaux.
 
L’événement a rassemblé des entreprises d’autres localités et des organisations économiques et commerciales de la province chinoise du Guangxi, limitrophe de Cao Bang.
 
Lors de la conférence, les autorités locales ont appelé à investir dans 32 projets dans les secteurs du tourisme, de l'agriculture high-tech, de la transformation des produits agricoles, sylvicoles et aquatiques, des infrastructures et des transports, tout en s'engageant à toujours maintenir la stabilité de la sécurité politique et la cohérence des politiques d'attraction et de soutien des investissements au service des entreprises et des habitants.
 
«Nous sommes déterminés à trouver des tremplins pour le développement économique de Cao Bang», a déclaré le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, soulignant que les services touristiques, la transformation des produits agricoles et forestiers de haute technologie et l’économie frontalière étaient des axes majeurs de la croissance socioéconomique de la province.
 
Il a souligné la nécessité d'exploiter l'énorme potentiel de cette province frontalière du Guangxi, soulignant que les produits fabriqués par Cao Bang et le Vietnam en général peuvent accéder aux autres provinces chinoises et aux pays de l'ASEAN via cette localité.
 
Malgré un climat d'investissement et d’affaires très animé, Cao Bang compte toujours un pourcentage élevé de ménages pauvres et une connectivité des réseaux de transports sous-développée. C'est la raison pour laquelle le Premier ministre a effectué sa deuxième visite de travail dans la province après la première en 2017, a déclaré le chef du gouvernement.
 
En ce qui concerne le tourisme, Cao Bang doit faire du secteur un fer de lance économique, en exploitant sites culturels nationaux et autres vestiges, notamment le géoparc de Non Nuoc Cao Bang, reconnu par l’UNESCO, au service du développement national et de la vie des habitants, a-t-il déclaré.
 
"Le tourisme de Cao Bang devrait être une combinaison de valeurs culturelles, historiques et patriotiques, de paysages naturels et de gastronomie", a-t-il dit.
 
Le dirigeant a suggéré à la province de suivre les méthodes de l'agriculture biologique, d'appliquer les technologies de pointe dans l'agriculture et la transformation, et de favoriser la connectivité entre les chaînes de valeur et les secteurs en ce qui concerne le développement de la transformation dans agriculture et foresterie.
 
Il a notamment conseillé à la localité de se concentrer sur le développement des exportations de bois de plantation, filière d’exportation clé et avantageuse du Vietnam.
 
Il a souligné que l’économie frontalière est la clé de l’intégration et du développement de la province.
 
«Cao Bang doit sérieusement suivre le principe de la promotion de la paix, de la coopération pour le développement mutuel, des intérêts mutuellement bénéfiques et du respect de la souveraineté. Elle doit prêter attention à la coopération commerciale transfrontalière, en particulier avec le marché le plus peuplé du monde (la Chine), et y voir ses opportunités stratégiques », a-t-il déclaré.
 
Le dirigeant a demandé aux investisseurs de concrétiser leurs engagements d'investissement et leur responsabilité sociale envers la population locale. Outre les bénéfices économiques, les investissements devront générer des emplois et des revenus à la population locale, a-t-il déclaré.
 
Lors de la conférence, la province a remis des documents sur les intentions d’investissement et des certificats d’investissement pour 14 projets d’investisseurs locaux et étrangers d’une valeur de près de 3 600 milliards de dongs; et 18 mémorandums d’accord sur des partenariats d’investissement dans divers domaines, d’une valeur supérieure à 28 500 milliards de dongs.
 
De plus, quatre banques commerciales se sont engagées à continuer de fournir des crédits d’une valeur de près de 2000 milliards de dongs à six projets de développement socioéconomique de la province axés sur l’énergie et le tourisme. -VNA/VI