27/10/2016 10:05 GMT+7 Email Print Like 0

Le Myanmar souhaite promouvoir la coopération multiforme avec le Vietnam

Le Myanmar prend en haute considération et souhaite continuer la promotion de la coopération multiforme avec le Vietnam, a affirmé le président birman Htin Kyaw lors de l’entretien mercredi à Hanoi avec le président vietnamien Tran Dai Quang, dans le cadre de sa visite d’Etat du 26 au 28 octobre au Vietnam.

Il a félicité les réalisations obtenues par le Vietnam durant une trentaine d’années de mise en œuvre du Renouveau, notamment la garantie du bien-être social et le maintien de la croissance durable et s’est déclaré convaincu que le Vietnam parviendra à l’objectif de devenir un pays industrialisé moderne . Il a partagé avec le Vietnam des pertes causées par les crues récemment survenues au Centre du pays.

Le président Tran Dai Quang a salué la première visite d’Etat de Htin Kyaw au Vietnam en tant que président birman et s’est dit convaincu que la visite ouvra une nouvelle période de développement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays.
Les deux dirigeants se sont réjouis du développement avantageux des liens bilatéraux ces 40 dernières années.

Les relations de coopération économique, commerciale et d’investissement se développent durablement. Le Vietnam se classe 10 e parmi les grands partenaires de commerce et d’investissement du Myanmar. Les deux parties coopèrent dans 12 domaines prioritaires, dont l’agriculture, l’aquaculture, la finance et la banque, l’aviation, les télécommunications, le pétrole, la construction, le commerce.

Dans le future, les deux parties ont convenu de multiplier l’échange de visites de délégations de haut rang de tous les échelons, de maintenir les échanges entre les deux peuples ainsi que les mécanismes de coopération actuels.
Tran Dai Quang et Htin Kyaw se sont engagés à approfondir la coopération bilatérale dans la sécurité et la défense. Ils se sont mis d’accord sur la création du mécanisme de ‘’Dialogue des politiques de défense’’ au niveau vice-ministériel, de celui du «Groupe de travail conjoint « entre le Département des relations extérieures des deux ministères de la Défense. Ils ont souhaité l’organisation du 4 e Dialogue de la sécurité dans le futur et l’accélération des négociations sur la signature de l’Accord de l’extradition et de l’Accord du transfert des prisonniers entre les deux pays.

Le président birman a affirmé que le gouvernement du Myanmar créait les meilleures conditions pour la coopération bilatérale dans la banque, l’aviation, les télécommunications, l’exploitation minière et le tourisme.

Les deux présidents ont salué la connexion de plus en plus étroite entre les deux pays dans divers domaines comme l’agriculture, les télécommunications, les transports et les communications, la culture, l’éducation, le tourisme et etc et ont convenu de signer bientôt les accords concernés pour favoriser la coopération multiforme entre les deux pays. Ils ont souhaité élargir la coopération bilatérale dans la culture et le tourisme.

Les deux dirigeants se sont engagés à conjuguer les efforts pour l’édification de la Communauté de l’ASEAN à travers la réalisation pleine de la Vision 2030 de l’ASEAN et le renforcement de la centralité de l’ASEAN dans la structure régionale, ainsi qu’à renforcer la coopération dans l’utilisation efficace et durable des ressources en eau du Mékkong.

En ce qui concerne la question de la Mer Orientale, les deux parties se sont engagées à maintenir et à accélérer la paix, la sécurité, la stabilité, la sûreté et la liberté de la navigation aérienne et maritime dans cette zone. Elles ont appelé les parties à faire preuve de retenue, à ne pas recourir à la force ni menacer d’y recourir, à respecter les processus diplomatiques et juridiques pour régler pacifiquement les différends, dans le respect du droit international, à commercer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

Tran Dai Quang et Htin Kyaw ont réaffirmé le soutien à l’application pleine de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale ainsi qu’à la coopération pour parvenir bientôt au Code de conduite en Mer Orientale.
A cette occasion, les deux parties ont rendu publique une déclaration commune. - VNA/VI