28/03/2016 09:21 GMT+7 Email Print Like 0

Le Japon privilégie les investissements dans les infrastructures au Vietnam

 D’ici à 2020, le Japon accordera 30.000 milliards de yens - soit 300 milliards de dollars - à des projets de développement d'infrastructures de haute qualité et de formation de ressources humaines dans des pays asiatiques, en donnant une priorité au Vietnam.

C’est ce qu’a déclaré Nikai Toshihiro, président du Conseil général du Parti libéral-démocrate (parti au pouvoir) du Japon, lors de la première réunion du Comité spécial de ce parti sur la stratégie générale de coopération ​au développement d'infrastructures, laquelle a eu lieu le 25 mars à Tokyo.

Il a souligné l’importance de la mise en œuvre effective de l’Initiative de partenariat pour le développement d'infrastructures de haute qualité.

L’ambassadeur du Vietnam au Japon, Nguyen Quoc Cuong, a déclaré que ​son pays se félicitait de cette initiative lancée l’année dernière par le Premier ministre japonais Shinzo Abe, avant de souhaiter voir les deux p​arties favorise​r leur coordination pour améliorer l’efficacité ​de l'emploi des aides publiques au développement (APD) japonaises destinées au développement durable d'infrastructures de haute qualité et très accessibles au Vietnam.

L’ambassadeur vietnamien a souligné la nécessité d'un développement d'infrastructures de transport et d’énergie telles qu'autoroutes, ports maritimes, aéroports, réseau ferroviaire Nord-Sud, centrales thermiques de nouvelle génération, outre un système utilisant les énergies renouvelables.

Le Vietnam espère que le Japon l'aidera et d’autres pays d​e la sous-région du Mékong avec des transferts de technologies pour améliorer leurs capacités de gestion, de formation professionnelle, de développement des ressources humaines qualifiées, ainsi que développer la connectivité au sein de la région, a-t-il ajouté.

Selon la dernière étude publiée par la Banque mondiale, ​au regard de l’objectif de porter son PIB à 300 milliards de dollars en 2020, le Vietnam aura besoin de consacrer plus de 100 milliards de dollars au développement de ses infrastructures durant la période 2016-2020.

Le Vietnam mobilisera ces fonds auprès de diverses sources, notamment publiques, privées, mais aussi sous forme d'APD de partenariat public-privé (PPP). -VNA/VI