11/08/2015 10:14 GMT+7 Email Print Like 0

Le décaissement des APD ralentit dans la mégapole du Sud

Le déboursement des aides publiques au développement (APD) pour les projets de pointe de Hô Chi Minh-Ville (Sud) laisse à désirer, selon le Comité populaire municipal.

Au total, 15 projets financés à hauteur de près de 110.000 milliards de dôngs, dont 93.000 milliards par les APD n’ont décaissé que 44% des fonds alloués lors du premier semestre de cette année.

Les secteurs des infrastructures et de l’environnement en ont atteint respectivement 43,5% et 58,3%, a précisé le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville.

Cette situation est due aux difficultés rencontrées dans l’indemnisation et la libération des terrains pour la mise en œuvre des projets, et pour certaines enveloppes, à l’exécution des travaux souterrains et à l’ajustement des projets pour se conformer aux réalités.

La ville entend accélérer le décaissement des APD en élaborant la marche de l’exécution des travaux de chaque tranche principale des projets et le mécanisme de coordination entre les unités concernées.

Elle demande au ministère du Plan et de l’Investissement de renforcer les cours de perfectionnement sur la gestion des APD à l’intention des acteurs et de soumettre au gouvernement des amendements sur la gestion et l’utilisation des APD.

L’APD est une ressource importante dans le processus d’industrialisation et de modernisation du pays. Elle permet notamment d’améliorer les infrastructures socio-économiques, de développer l’agriculture et les zones rurales et de faire reculer la pauvreté, selon le ministère des Finances.

Selon le ministère des Finances, de 1993 à 2013, les bailleurs de fonds se sont engagés à accorder au Vietnam 78,19 milliards de dollars d’APD, dont 58,36 milliards via des négociations et la signature des accords et 37,6 milliards décaissés. –VNA/VI