28/10/2016 17:49 GMT+7 Email Print Like 0

L’ACMECS 7 et le CLMV 8: Orientations vers une sub-région dynamique et prospère

Les engagements à la protection et à l’utilisation efficace des ressources en eau du Mékong, la recherche des mesures concrètes succeptibles de faire de la sub-région du Mékong un centre économique dynamique et prospère sont les résultats saillants obtenus au 7e Sommet de la Stratégie de coopération économique des pays riverains des fleuves Ayeyawady-Chao Phraya et Mékong (ACMECS-7), au 8e Sommet de la Coopération Cambodge-Laos-Myanmar et Vietnam (CLMV-8) et à la conférence du WEF – Mékong (WEF Mekong)  tenus les 25 et 26 octobre à Hanoi.

Renforcement des relations internes

Le Vietnam a organisé simultannément trois réunions de l’ ACMECS 7, du CLMV-8 et du WEF Mékong qui ont été couronnées de succès dont la conférence du WEF- Mékong est l’initiative du Vietnam, a souligné  le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, l’après-midi du 26 octobre, à une conférence de presse internationale tenue à la fin des conférences.

Les conférences ont accueilli un grand nombre de dirigants des pays concernés. Particulièrement, le Vietnam a eu cette fois l’initiative d’inviter les partenaires de développement tels que la Banque mondiale (BM), l’ONU, la Banque d’Asie pour le Développement (BAD), de grands groupes du Forum économique mondial et des pays régionaux, des entreprises vietnamiennes….à participer à ces événements.

En termes des résultats saillants dans la coopération auxquels ont parvenu les trois conférences, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné que les mesures suceptibles de développer et réveiller les potentialités du Mékong étaient discutés lors des réunions.

Les réunions ont avancé de nouvelles solutions telles que la croissance verte, une société pour le peuple, la résilience prompte aux changements climatiques, les  directions, les mesures concrètes et les projets régionaux portant sur la connecxion de l’ACMECS et à  CLMV.
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prend la parole à l’ouverture des Sommets de l’ACMECS 7
et  du CLMV 8. Photo: AVI 



Panorama de l’ouverture des Sommets de l’ACMECS 7 et  du CLMV 8. Photo: AVI 


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et les chefs de délégation à l’ouverture des  Sommets de l’ACMECS 7
et  du CLMV 8. Photo: AVI 



Les délégués à l’ouverture des  Sommets de l’ACMECS 7 et du CLMV 8. Photo: AVI 
 
Au CLMV 8, les dirigeants sont tombés d’accord de déployer des mesures concrètes visant à consolider la connexion entre les économies et marchés de quatre pays, s’orienter vers une région toute connectée. Ils ont souligné l’accélération de la construction des routes, et l’amélioration des routes traversant le couloir économique Nord-Sud (NSEC), celui Est-Ouest (EWEC) et le couloir économique du Sud (SEC), la construction d’une autoroute reliant Vientiane (Laos) à Hanoi pour facilier le transport de marchandises et la circulaition entre les capitales de deux pays…

Au Sommet de l’ACMECS 7, les dirigeants ont approuvé la Déclaration de Hanoi ayant pour but de faire de la région du Mékong un centre économique dynamique et de développement durable en accordant des priorités à la circulation, au commerce et à l’investissement, au développement industriel, au tourisme, à l’agriculture et à l’environnement….
 
Utilisation efficace et équitable des ressources en eau du Mékong 
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et les chefs de délégation posent pour une photo souvenir aux Sommets
de l’ACMECS 7. Photo: AVI 



Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc préside le Sommet de l’ACMECS 7. Photo: AVI 


Panorama du Sommet de  l’ACMECS 7. Photo: AVI 


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et les chefs de délégation posent pour une photo souvenir au  Sommet
du  CLMV 8. Photo: AVI 



Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc préside le Sommet du CLMV 8. Photo : AVI 


Le panorama du Sommet du CLMV 8. Photo : AVI 
 
L’un des problèmes importants relatifs au développement stable des pays riverains de la sub-région du Mékong, c’est la protection, l’exploitation et l’utilisation des ressources en eau du Mékong. Cette question était abordée non seulement à l’ACMECS, dans le cadre de la CLMV mais encore à d’autres forums Mékong-Japon, Mékong- République de Corée, Mékong-Etats-Unis, Mékong-Chine….

La Commission du Mékong (MRC) demeure une organisation internationale qui rédige des conventions et articles obligatoires auxquelles les membres de l’organisation doivent obéir lorsqu’ils utilisent de l’eau du fleuve commun, le Mékong.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et les chefs de délégation posent pour une photo souvenir
à la conférence du WEF- Mékong. Photo: AVI 



L’ouverture de la conférence du WEF- Mékong. Photo: AVI


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prend la parole inaugurant  la conférence du WEF-Mékong. Photo: AVI  


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc en dialogue à la conférence du WEF-Mékong. Photo: AVI  


Les délégués à la conférence du WEF-Mékong. Photo: AVI 
 
Le volet sur le développement durable, la protection, l’utilisation efficace, raisonnable et équitable  des ressources en eau du Mékong est un contenu à grande importance qui a été relevé dans les deux documents importants: la Déclaration commune du Sommet CLMV 8 et la Déclaration de Hanoi de l’ACMECS 7, a souligné Vu Quang Minh, chef de délégation d’officiels de haut rang du Vietnam participant aux Sommets de  l’ACMESC 7 et du CLMV 8.

Les engagements des deux importants documents servent de cadres et d’orientations pour les pays à établir leur propre plan de développement et ceux de coopération entre les pays.  Les Déclarations comprennent ainsi les parties relatives à la coopération en terme des ressources en eau affirmant le renforcement de la coopération entre pays dans l’exploitation des ressources naturelles du Mékong, s’engageant à redoubler d’efforts pour parvenir au développement durable, y compris à une exploition efficace, économique, égale et équitable des ressources en eau comme d’autres ressources naturelles./ .
 


CLMV et l’ACMECS sont deux mécanismes de coopération interne entre les pays de la sub-région du Mékong. Ils ont pour but de réduire les écarts de développerment, améliorer les capacités concurentielles, promouvoir la croissance et l’intégration économique des pays de la sub-région de l’ASEAN comme sur l’arène internationale, soutenir l’édification de la Communauté de l’ASEAN.

La coopération de l’ACMECS porte sur les domaines prioritaires que sont (1)  l'investissement & le commerce ; (2) le développement des ressources humaines ; (3) l'agriculture ; (4) l'industrie ; (5) le transport ; (6) le tourisme et le Vietnam assume la régulation de deux domaines (l'industrie & l’énergie et le développement des ressources humaines).

La coopération de l’ACMECS porte sur huit domaines prioritaires que sont (1)  l'investissement & le commerce ; (2) la santé ; (3) l'agriculture, (4) le développement des ressources humaines ; (5) l'industrie & l’énergie, (6) le transport, (7) le tourisme, (8) l'environnementles ressources humaines et de ces huit domaines, le Vietnam  assume la régulation de deux domaines (l'industrie & l’énergie et le développement des ressources humaines et le Vietnam et le Cambodge-co-dispatcheurs dansle domaine de l’environnement. 

 
AVI/ Revue Vietnam Illustré 
Articles Déjà publiés