28/11/2015 09:07 GMT+7 Email Print Like 0

La zone humide de Lang Sen, 7e site Ramsar du Vietnam

La cérémonie de reconnaissance de la zone humide de Lang Sen en tant que 7e site Ramsar du Vietnam a eu lieu le 27 novembre, dans le district de Tan Hung​ de la province de Long An (Delta du Mékong).


Lang Sen couvre plus de 5.000 ha au district de Tan Hung. C’est un modèle typique en miniature de l’écologie de Dông Thap Muoi (Plaine des joncs) qui possède une riche diversité d’écosystèmes et d’espèces. Elle ​constitue l’habitat de 156 espèces de flore et de 149 espèces de faune sauvages, dont 24 figurent dans le Livre Rouge du Vietnam et celui du monde. En particulier, la Réserve Lang Sen abrite un îlot de 1.500 ha entouré par la rivière Vàm Co Tây.


Avec une population écologique variée, Lang Sen est considérée comme un ​site particulier au milieu de la Plaine des joncs. Elle conditionne en partie le climat et l’atmosphère de Long An et des provinces ​voisines ​pendant la saison ​sèche. Elle ​possède de riches potentiels pour devenir une destination écologique attractive pour les touristes comme pour les scientifiques.


Le Vietnam est devenu la 50e ​partie à la convention Ramsar ​en 1989, et le premier pays asiatique en cette qualité.


La convention Ramsar porte sur les zones humides d'importance internationale, en particulier pour les habitats de la faune aviaire. Elle a pour objet d'enrayer les empiétements progressifs sur les zones humides et d'éviter leur disparition, en reconnaissant leurs fonctions écologiques fondamentales comme leur valeur économique, culturelle, scientifique et récréative. Elle porte le nom de la ville iranienne de Ramsar.


Outre la zone humide de Lang Sen, les six autres sites Ramsar du Vietnam sont le Parc national de Xuân Thuy, dans la province de Nam Dinh (Nord), reconnu en1989, la zone inondée de Bâu Sau du Parc national de Cat Tiên, reconnue en 2005, les zones humides du Parc national de Ba Bê dans la province montagneuse de Bac Kan (Nord), reconnues en 2011, le Parc national de Tràm Chim, dans la province de Dông Thap (Sud), reconnu en 2012, le Parc national de Mui Cà Mau, dans la province de Cà Mau (Sud), reconnu en 2014, et le Parc national de Côn Dao, dans la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud), reconnu en 2014. -VNA/VI