13/11/2018 09:22 GMT+7 Email Print Like 0

La SCIC transférée au Comité de gestion des fonds de l’État

La Compagnie d’investissement de capitaux publics (SCIC) a été transférée lundi 12 novembre du ministère des Finances au Comité de gestion des fonds de l’État dans les entreprises (CMSC).

Le ministre des Finances, Dinh Tiên Dung, a déclaré que son ministère avait assuré la propriété de l’État à la SCIC au cours des dernières années.

Les principales fonctions de cette société consistent à recevoir et à exercer le droit de représenter le propriétaire du capital de l’État auprès des entreprises; à investir, à faire des affaires avec le capital de l’État et à le gérer conformément au mécanisme de marché et à la demande de l’État; et à fournir des services financiers. Elle a également aidé à réformer les modes de gestion du capital de l’État.

La SCIC est devenue un outil efficace du gouvernement pour faire avancer l’actionnarisation et la restructuration des capitaux de l’État. Il est considéré comme l’une des principales entreprises dans le désengagement de l’État dans le capital des sociétés dans lesquelles l’État n’a pas besoin d’investir ou de détenir une participation dominante, a-t-il noté.

Jusqu’au 31 août de cette année, la SCIC avait investi dans 139 entreprises, avec près de 20.370 milliards de dôngs (866,3 millions de dollars) en capital de l’État par rapport à un capital total de près de 82.840 milliards de dôngs.

Le président de la CMSC, Nguyên Hoàng Anh, a déclaré que parmi les 19 sociétés appartenant à ce comité, la SCIC joue un rôle particulier dans la gestion, l’utilisation et le développement du capital de l’Etat dans les entreprises.

Le CMSC continuera d’assurer la coordination avec le ministère des Finances et les agences concernées afin d’aider la SCIC à améliorer ses opérations.

Le 10 novembre, le ministère de l’Industrie et du Commerce a également transféré six grandes entreprises sous son aile au CMSC.

Le transfert des entreprises d’État au CMSC vise à réaliser la résolution n°12-NQ/TW du 5e Plénum du Comité central du Parti du 12e mandat en juin 2017, portant création d’un organisme spécial représentant la propriété du capital de l’Etat dans les entreprises étatiques.

L’élimination de la fonction de représentation de la propriété de l’État dans les entreprises étatiques est nécessaire pour créer un environnement commercial équitable pour toutes les entreprises, ont déclaré des responsables, ajoutant que cela vise également à aider les organismes publics à se concentrer sur leurs tâches de gestion qui deviennent de plus en plus complexes dans le développement socio-économique actuel.

Le CMSC, créé par le gouvernement, a fait ses débuts à la fin du mois de septembre. Il a pour mission de contrôler l’utilisation efficace des fonds et des biens de l’Etat, ce afin de répondre à la directive gouvernementale sur la restructuration, le retrait de l’Etat, l’actionnarisation et le renouvellement des entreprises étatiques.

Le super comité agit en qualité de représentant du propriétaire des entreprises à capital entièrement étatique, des capitaux de l’Etat investis dans les sociétés par actions, ainsi que dans les sociétés à responsabilité limitée ayant au moins deux actionnaires, tel que prescrit par la loi. – VNA /VI