09/06/2015 09:08 GMT+7 Email Print Like 0

La récente tournée internationale du PM Nguyen Tan Dung couronnée de succès

Le vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son a affirmé, lors d'une interview récemment accordée à la presse, que la récente visite officielle du 29 mai au 6 juin au Kazakhstan, en Algérie, au Portugal et en Bulgarie du Premier ministre Nguyen Tan Dung et sa participation à la signature de l'Accord de libre-échange (ALE) entre le Vietnam et l'Union économique eurasienne (UEEA) sont des activités à la signification très importante.


Bui Thanh Son a souligné que ces activités reflétaient les divers aspects de la politique extérieure du Vietnam à l'heure actuelle, son option de multilatéralisation et de diversification des relations internationales, mais aussi la poursuite de sa politique d'intégration positive au monde - notamment économique - qui ont été appliquées et continuent de l'être vigoureusement par le Parti et l'Etat.


L'Accord de libre-échange signé au Kazakhstan par le Premier ministre Nguyen Tan Dung et ses homologues des pays membres de l'UEEA (Russie, Biélorussie, Kazakhstan, Arménie, Kirghizistan) est le deuxième du genre que le Vietnam a signé en mai 2015 - après celui entre ce dernier et la République de Corée - et figure parmi les ALE de nouvelle génération qu'il accélère avec les partenaires importants. "Cette signature ouvre au Vietnam de grandes opportunités pour resserrer ses relations commerciales et d'investissement avec les marchés de cinq pays, constitués d'un total de 170 millions d’habitants pour un Produit intérieur brut de plus de 4.000 milliards de dollars et un chiffre d'affaires commercial total de près de 1.000 milliards de dollars", a soutenu le vice-ministre Bui Thanh Son.


Il s'agit du premier ALE de l'UEEA avec un pays hors de ce bloc. Cela témoigne d'un intérêt particulier accordé par ses pays membres à l'impulsion des relations économiques et commerciales avec le Vietnam. Le président de la permanence de l'UEEA, Viktor Khristenko, a quant à lui estimé que "la signature de cet accord avec le Vietnam était un événement historique, ouvrant une orientation pour la coopération non seulement avec le Vietnam en qualité d'une nation, mais aussi avec l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est), une vaste région".


Les relations économiques, commerciales et d'investissement qui se développent permettent au Vietnam de renforcer ses relations avec les pays membres de l'UEEA, dont celles de partenariat stratégique avec la Russie et les relations d'amitié et de coopération traditionnelles avec l'Arménie, la Biélorussie, la Kazakhstan et le Kirghistan.


Selon le vice-ministre Bui Thanh Son, la visite du chef du gouvernement vietnamien au Kazakhstan montre une alliance économique multilatérale. Et sa tournée en Algérie, au Portugal et en Bulgarie est l'illustration de relations bilatérales assez diversifiées. Les dirigeants de ces pays ont tous vivement apprécié la visite du Premier ministre Nguyen Tan Dung et estimé qu'elle marquait un nouveau jalon dans leurs relations bilatérales. Ils ont souligné que cette visite était opportune car leur coopération bilatérale a besoin de fortes impulsions, de fondements politiques vigoureux pour susciter un élan et passer à des niveaux de développement plus élevés afin de répondre aux demandes de toutes les parties. Le Premier ministre Nguyen Tan Dung et ces trois pays ont tous accordé le plus vif intérêt à la communauté des entreprises. Outre la coopération économique, ils ont souligné l'importance de la promotion de la coopération multisectorielle.


La coordination d'actions entre le Vietnam et ces pays au sein des forums multilatéraux et des organisations internationales a été hautemant appréciée. Ces pays ont salué la position et le rôle croissants du Vietnam dans la région comme dans le monde et souhaité continuer de collaborer étroitement avec le Vietnam au sein de l'ONU et d'autres organisations et forums internationaux.


Lors des rencontres bilatérales entre le Premier ministre Nguyen Tan Dung et les dirigeants au Kazakhstan, en Algérie, au Portugal et en Bulgarie, tous les pays ont partagé leur inquiétude face aux évolutions complexes en Mer Orientale, notamment en ce qui concerne les activités d'empiètement de la mer à une grande échelle, des constructions d'ouvrages - militaires notamment - sur les récifs en Mer Orientale. Ils ont partagé le point de vue commun sur la nécessité de maintenir la paix, la stabilité, de garantir la sécurité et la sûreté maritimes et la liberté de la navigation maritime et aérienne, de régler par le biais de mesures pacifiques les différends, de ne pas recourir à la force ni menacer d'y recourir, ce conformément aux principes fondamentaux du droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit mer de 1982. Tous ont affiché leur soutien pour le respect et l'application complète de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), l'optique étant de parvenir rapidement au Code de conduite en Mer Orientale (COC), a déclaré Bui Thanh Son.


Les visites du Premier ministre Nguyen Tan Dung donnent un nouvel élan aux relations bilatérales avec les pays en question, mais définissent aussi de nouvelles exigences quant à la coopération entre le Vietnam et ces pays qui doit être plus effective et efficace, a conclu le vice-ministre Bui Thanh Son. -VNA/VI