25/09/2017 11:20 GMT+7 Email Print Like 0

La province de Long An mise sur l’agriculture high-tech

La province de Long An relie Hô Chi Minh-Ville - le centre économique du pays - aux provinces du Sud-Ouest. Grâce à ses avantages en termes de tourisme et d’'agriculture high-tech, la province a de grands potentiels pour un développement économique complet.

Long An est située à la porte de Hô Chi Minh-Ville. Elle dispose d’un port à l'embouchure de la rivière Soài Rap à l'Est, à 15 km de la Mer Orientale et aux portes des frontières vers le Cambodge à l'Ouest. Un emplacement favorable pour attirer des investissements.
Long An est considérée comme «une terre sacrée» avec ses gens aimables et hospitaliers. En visitant Long An, vous aurez la chance d'apprendre des choses sur l’histoire de la région, notamment l'époque où les habitants ont commencé à défricher de nouvelles terres il y a 200 ans et leur lutte  contre les envahisseurs étrangers depuis le XIXesiècle.

Dotée par la nature de conditions naturelles favorables, la province offre de nombreux avantages pour le développement du tourisme. Du centre de Tân An, la «capitale» de la province de Vinh Long, les touristes longent l'autoroute 62 jusqu'à Dông Thap Muoi (la Plaine des joncs).

Les autorités de la province ont créé différents produits touristiques dont l'écotourisme par exemple dans le village flottant de Tân Lâp (district de Môc Hoa), la réserve de Lang-Sen (district de Tân Hung) et le complexe Dông Thap Muoi (dans les districts de Môc Hoa, Vinh Hung, Thanh Hoa et Tân Thanh).



Centre-ville de Tân An, capitale de la province de Long An. Photo : Nguyên Luân.


Le riz est le principal produit agricole de la province de Long An. Photo : Nguyên Luân.


Long An abrite également de nombreux villages traditionnels, tels que le village des galettes de
riz de Nhon Hoa dans le 5e quartier, ville de Tân An. Photo: Thông Haï.



Métier de tissage de nattes de jonc dans le district de Cân Duoc. Photo: Thông Haï.


Binh An - village de fabrication de tambours dans la commune de Binh Lang, dỉtict de Tân Tru. Photo: Lê Minh.


Pommes-dragons de Châu Thành, célèbre produit agricole de Long An. Photo : Nguyên Luân.


Saucisses de Cân Duoc connues depuis longtemps comme un cadeau familier des gens du Sud
ofrant à des proches à chaque occasion du Têt. Photo : Nguyên Luân.



L'une des 28 zones industrielles dans la province de Long An. Photo : Nguyên Luân.


Fabrication d'acier pour l'exportation dans une zone industrielle de Long An. Photo : Nguyên Luân.


Touristes visitant l'écosystème dans la plaine de Dông Thap Muoi. Photo : Nguyên Luân.


Vue d’en haut d’un écosystème de Dông Thap Muoi. Photo : Nguyên Luân.

En visitant Dông Thap Muoi, les touristes auront la chance de découvrir d’immenses forêts de cajeputier, des champs de lotus et de savourer de délicieux plats locaux. Les deux quartiers de Cân Giuôc et Cân Duoc sont célèbres pour les saucisses de Cân Giuôc, le bouillon de sesbania sesban, la salade de rhizome de lotus, les ophiocéphales maculés grillés...

La province de Long An compte maintenant 28 parcs industriels avec des investissements de 30 pays et territoires, tels que le Royaume-Uni, Taïwan, le Japon, Singapour, la Corée du Sud et les États-Unis.
Long An est également connue une terre riches en sites historiques, comme le vestige archéologique de Binh Ta dans la commune de Duc Hoa Ha, district de Duc Hoa. L'endroit préserve des traces de la culture d’Oc Eo qui a prospéré dans le delta du Mékong et le Sud-Est entre les 1er et 7e siècles. En 1989, l'État l’a  reconnu comme  relique nationale historique et culturelle.
Binh Ta n'est pas seulement une destination préférée des archéologues et des passionnés de la culture d’Oc Eo, mais aussi une adresse culturel unique pour les touristes.


La province de Long An a des conditions pédoclimatiques favorables pour les produits agricoles de haute productivité, comme le riz (Long An est classée 4e dans le delta du Mékong en la matière) et les fruits du dragon (2e après la province de Binh Thuân).

Long An est située sur les deux rives de la rivière Vàm Co et dotée de conditions naturelles favorables à l’agriculture. La province  est célèbre dans le Sud pour ses spécialités telles le riz de Cho Dào, la pastèque de Long Tri, l'ananas de Bên Luc, le fruit du dragon de Châu Thành, les arachides de Duc Hoà et les cannes à sucre de Thu Thua.

Long An favorise l'application des  hautes technologies dans l'agriculture, formant de nombreux domaines spécialisés dans des cultures avec une qualité et une valeur économique élevées. Ces cultures contribuent à augmenter les revenus des agriculteurs. La province a prévu d'investir 1.300 milliards de dongs dans les zones agricoles de haute technologie pour la période 2016-2020.


La politique de la province s'est avérée efficace. Le long des deux côtés de la route de Tân An au district de Châu Thành on peut désormais voir de nombreuses fermes de fruits du dragon.


Modèle de production de pommes-dragons selon les normes de VietGAP dans le district
de Châu Thành. Photo : Nguyên Luân.



Pommes-dragons - l'un des principaux produits d'exportation de Long An. Photo : Nguyên Luân.


Modèle de culture de légumes bio dans des serres dans le district de Cân Giuôc. Photo : Nguyên Luân.


Le district de Cân Giuôc a maintenant de nombreuses coopératives spécialisées dans la culture des légumes bio,
répondant à la demande des légumes bio des provinces du Sud. Photo : Nguyên Luân.



Emballage de riz parfumé Cho Dào à la société MECOFOOD. Photo : Nguyên Luân.

Selon Vo Van Vân, chef de l'Agriculture et du Développement rural du district de Châu Thành, « Châu Thành est la plus grande zone de culture de fruits du dragon de la province, représentant 90% du total de ses terres cultivées. On s'attend à ce que l'expansion continuera à l'avenir. À l'heure actuelle, le district cherche 300 ha pour cultiver des fruits du dragon  aux normes VietGAP d'ici  fin 2017 et une autre zone de 2.00ha d'ici  fin 2020 ».

"La province de Long An se concentre sur la mise en œuvre d’un programme de développement agricole de haute technologie et la restructuration agricole axée sur quatre plantes et  animaux domestiques : riz, fruits du dragon, légumes et vaches. La province a mis en place des zones spécialisées telles que le riz de haute qualité dans la région de Dông Thap Muoi,  fruits du dragon dans le district de Châu Thành et  légumes à Cân Giuôc."
(Trân Van Can, président du Comité populaire de Long An)
Avec le fruit du dragon, le riz est également une culture clé pour l'exportation. La superficie de riziculture s'est rapidement développée ces dernières années. Au cours de la récolte, en visitant les quartiers de Tan Hung, Môc Hoa, Vinh Hung, Thanh Hoa et Kiên Tuong dans la région de Dông Thap Muoi, on sera surpris par les immenses rizières dorées. La province compte maintenant 40.000 ha de rizières pour l'exportation, dont 1.350ha de riz de haute technologie qui devrait atteindre 20.000 ha en 2020.

Si Châu Thành et Dông Thap Muoi sont célèbres pour les fruits  du dragon  et le riz, les districts de Cân Giuôc et Cân Duoc le sont pour leurs cultures maraîchères. Dang Duy Dung, directeur de la Coopérative de légumes bio Phuoc Thinh, dans la commune de Phuoc Hâu à Cân Giuôc, a informé que le sol de la région peut être cultivé pendant plus de 20 ans et ne nécessite pas d'engrais. Tous les produits végétaux répondent aux exigences d'hygiène et sont délicieux.

À l'heure actuelle, il existe de nombreuses coopératives de légumes bio à Cân Giuôc et Cân Duoc, qui fournissent toutes les provinces du Sud. En moyenne, ces coopératives donnent aux agriculteurs plus de 37 millions de dôngs / 1.000m2 / 2 récoltes.

Selon Lê Van Hoàng, directeur du Département de l'Agriculture et du Développement rural de Long An, sa province en engagée dans un processus de planification, de promotion de la recherche et de l'application des sciences et technologies, de restructuration de la production, d'investissement et de promotion des relations producteur-consommateur./.

 
Texte: Nguyên Vu Thành Dat - Photos: Nguyên Luân & Archives