01/08/2016 10:08 GMT+7 Email Print Like 0

La plage de Cua Dai, meilleure destination bon marché au monde, selon TravelBird

Cua Dai, la célèbre plage de la ville de Hôi An (Centre), s’affiche comme la meilleure destination bon marché au monde, selon l’Indice des prix à la plage 2016 publié par le néerlandais TravelBird.

TravelBird a répertorié 250 des plus belles plages de 66 pays afin de proposer aux voyageurs une sélection des littoraux les plus variés et les plus appréciés autour du globe. Il les a classés de manière à ce que les voyageurs puissent rapidement identifier quelles plages offrent le meilleur rapport qualité-prix pour leurs vacances d’été.

TravelBird a constaté dans son étude qu’une pause balnéaire de rêve à la plage de Cua Dai coûte à chaque voyageur seulement 12 euros, dont 1,78 euro pour un crème solaire (SPF 30, 100ml), 0,45 euro pour une bouteille d’eau (500ml), et 7,12 euro pour un déjeuner (repas et boisson compris).

Ces prix se situent bien inférieurs à ceux pratiqués à la plage de Maui, à Tahiti, la destination la plus chère au monde, où les mêmes produits sont facturés à 53.24 euros au total, parmi lesquels figurent un crème solaire à 19,19 euros, une bouteille d’eau à 1,75 euro, et un déjeuner à 22,45 euros.
Trois autres plages du Vietnam, à Nha Trang (Centre), Phu Quôc et Vung Tàu (Sud), s’octroient les trois autres dernières places du classement de l’Indice des prix à la plage 2016, selon l’étude de TravelBird.

Cua Dai (littéralement «bouche de la grande mer») est fréquentée toute l’année, même si durant la période hivernale la mer y est un peu fraîche. Longue de trois kilomètres, son sable blanc et sa mer turquoise en font un petit coin de paradis. De nombreux resorts de luxe s’y sont installés mais il est possible de dénicher des coins où vous aurez le sentiment d’être seul au monde.

En séjournant dans un bel hôtel au bord de la mer, les voyageurs peuvent se livrer à diverses activités à la journée : visite des anciennes maisons et des rues aux lampions rouges de Hôi An, croisière sur la rivière de Thu Bôn avec visite des villages de pêcheurs et artisanaux, balade à vélo dans la campagne entre rizières et cours d’eau, sous l’ombre des cocotiers. – VNA/VI