20/01/2020 11:23 GMT+7 Email Print Like 0

La pagode Trân Quôc, une fleur de lotus sur le lac de l'Ouest

La pagode Trân Quôc a été choisie par le magazine americain National Geographic comme « l’une des plus belles pagodes du monde à visiter ».
Située sur la petite péninsule, à l’est du lac de l’Ouest, à Hanoï, Trân Quôc est la plus vieille pagode de Hanoï. Avec ses plus de 1500 ans d’existence, elle surprend toujours les visiteurs pour sa beauté poétique et ses valeurs historiques.

La pagode, à l'origine appelée Khai Quôc (qui signifie « fondation du pays »), a été construite sous le règne de Ly Nam Dê (541-547) dans le village de Yên Hoa, près du fleuve Rouge. Après plusieurs changements de nom, à partir de l'époque du roi Lê Hy Tong les gens commencèrent à l'appeler Trân Quôc, nom qui est resté jusqu'à aujourd'hui.

Sous les dynasties des Ly et Trân, Trân Quôc était le centre du bouddhisme dans la capitale, alors appelée Thang Long. Ce site était une destination préférée des rois pendant les fêtes. Actuellement, la pagode est un endroit où les visiteurs peuvent retrouver la paix en se plongeant dans la beauté de la nature et de l'architecture ancienne.


La pagode Tran Quoc, connue sous le nom de « fleur de lotus », surprend toujours les visiteurs pour sa beauté poétique et ses valeurs historiques. Photo: An Nhiên


La pagode est une des destinations préférées des visiteurs nationaux et étrangers. Photo: Trinh Bô






L'architecture est imprégnée de la culture vietnamienne. Photo: Trinh Bô


Le jardin avec ses nombreux stupas datant du XVIIIe siècle. Photo: Trinh Bô


La fête Vu Lan est célébrée dans la pagode Trân Quôc. Photo: Trinh Bô


Le rituel du lâcher de lanternes est depuis longtemps une tradition importante pour le bouddhisme vietnamien. Photo: Trinh Bô


Visiteurs étrangers dans la pagode Trân Quôc. Photo: Trinh Bô

À la veille du Nouvel an lunaire, une cérémonie de prière pour la paix et la sécurité du pays, rite le plus sacré, est traditionnellement organisée dans la pagode. 

Strictement conçu selon les principes du bouddhisme, ce lieu de culte se compose de trois bâtiments principaux, reliés par deux couloirs: Tien duong, la maison des encens et le palais supérieur. De plus, il y aussi une tour du clocher.

Le plus frappant est son jardin, avec ses nombreux stupas anciens. Le stupa sacré, construit en 1998, se distingue dans cet ensemble, avec ses 15 mètres de haut et ses 11 étages. Dans chacun d'eux, il y a six portes, où sont placées des statues de Bouddha Amitabha en pierres précieuses
 
En 2016, le journal britannique Daily Mail a classé la pagode Tran Quoc parmi les 16 plus belles pagodes du monde.

Au milieu du jardin pousse un arbre Bodhi, cadeau du président de l'Inde lors de sa visite au Vietnam en 1959.

Auparavant, l'Institut d'archéologie d'Extrême-Orient avait classé la pagode Trân Quoc comme le dixième monument historique de toute l'Indochine, tant pour son panorama pittoresque que pour sa valeur architecturale, historique et religieuse./.
 
Réalisé par : Trinh Bô