28/06/2014 11:55 GMT+7 Email Print Like 0

La Chine maintient une centaine de navires pour protéger sa plate-forme de forage

Hanoi, 27 juin (VNA) – Vendredi 27 juin, la Chine maintenait un grand nombre de navires pour protéger sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981. De 110 à 114 navires, de toutes catégories, dont 42 ou 43 des garde-côtes, 13 à 14 de transport, 15 à 17 remorqueurs, 34 navires de pêche en acier et 6 bâtiments militaires, selon le Département de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam.

A 9h00 et 9h36, un avion de reconnaissance chinois a survolé à trois reprises des navires du Vietnam à une altitude de 1.000 à 2.000 mètres avant de partir par le Sud-Ouest.

Durant la journée, des navires de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam ont rempli leur mission à une distance de 10 à 11,5 milles de la plate-forme et exigé de la Chine de se retirer des eaux nationales.

Les navires vietnamiens ont toujours rencontré l'opposition des navires des garde-côtes, de surveillance maritime, des patrouilleurs, des navires de transport et des remorqueurs chinois, qui se sont placés au ligne en étant constamment prêts à augmenter leur vitesse, encercler voire éperonner les navires vietnamiens afin de les empêcher de s'approcher de la plate-forme. Les navires de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam ont évité en souplesse les tentatives d'éperonnage des navires chinois pour garantir la sécurité des équipages et continuer d'accomplir leur mission.

Les bateaux de pêche du Vietnam ont poursuivi leurs activités normales dans leur pêcherie traditionnelle de Hoang Sa, sur un axe Ouest-Ouest-Sud, à environ 40-44 milles de la plate-forme. Ils ont été perturbés par 40 navires de pêche à coque en acier chinois, soutenus par deux navires des garde-côtes immatriculés 46102 et 46106.

Grâce au soutien des navires de la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam, les navires de pêche vietnamiens continuent d'exploiter la pêcherie traditionnelle de Hoàng Sa.-VNA/VI