25/12/2015 07:06 GMT+7 Email Print Like 0

Inauguration du premier musée de la culture bouddhique au Vietnam

Le premier musée de la culture bouddhique au Vietnam est inauguré ce 24 décembre dans la pagode Quan Thê Âm (48, rue Su Van Hanh, arrondissement de Ngu Hành Son, ville de Dà Nang).


D’une superficie d’environ 700 m², le musée de la culture bouddhique se situe au deuxième étage du bâtiment pentagonal Sen Ngoc appartenant à la pagode Quan Thê Âm (Guan-Yin chez les Chinois, ou encore Avalokiteshvara chez les Indiens).


Le dévouement de trois générations de bonzes de la pagode a été nécessaire à la création de ce musée. En effet, ces bonzes ont dû rechercher et collecter des antiquités à travers le pays. De plus, de nombreux bouddhistes ont fait don d’objets anciens au musée à l’annonce de sa création, a partagé Thich Huê Vinh, bonze supérieur et gérant de la pagode de Quan Thê Âm. Dans un premier temps, 500 objets antiques, dont 200 ont été clairement identifiés, sont exposés dans le musée. Ces antiquités reflètent le développement et l’évolution de la culture bouddhique au Vietnam à travers le temps.


Cette collection comprend un grand nombre de peintures, d’objets de valeur et de statues de Bouddha dont les matières varient entre le bois, la pierre, le cuivre, les pierres précieuses... Comporte également certaines antiquités phares telles la statue du Bodhisattva enfourchant un dragon à une corne, les statues de Siddharta Gotama, d’Amida, de Maitreya ou encore un ensemble de huit statues de Bouddha de Mât Tông et plusieurs sculptures de Bouddha datant de la dynastie du Champa.


La création du musée, une «prédestination»


Selon le directeur adjoint du musée de Dà Nang, Huynh Dinh Quôc Thiên, des centaines d’objets antiques ont été découverts par hasard dans la pagode de Quan Thê Âm lors d’une exposition de la culture bouddhique en 2013. Peu de temps après, plusieurs représentants du musée de Dà Nang ont alors fait le déplacement pour étudier ces antiquités.


«C’est à ce moment là que l’idée de créer le premier musée de la culture bouddhique est née. Nous avons ensuite convié plusieurs experts de renom du musée national de l’histoire et du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme pour examiner ces objets de plus près», a confié Thiên. C’est à la fin de 2014 que le plan de construction du nouveau musée fut adopté par le Comité populaire de la ville de Dà Nang.


La création du musée a pour but non seulement d’aménager un endroit permettant de conserver les antiquités bouddhiques, mais également de mettre en place un site touristique afin de diffuser la culture du Vietnam pour tous. -CVN/VNA/VI